Médiator : un “manifeste des 30” pour dénoncer les agissements des laboratoires Servier

La pneumologue Irène Frachon lors du procès pénal dans l'affaire du Médiator - Nanterre - 14/05/2012 / © Maxppp - PQR - T. Padilla
La pneumologue Irène Frachon lors du procès pénal dans l'affaire du Médiator - Nanterre - 14/05/2012 / © Maxppp - PQR - T. Padilla

La pneumologue Irène Frachon, à l'origine de l'affaire médiators'indigne du silence du monde médical sur le sort réservé aux victimes du Médiator en attente d'indemnisation. A son initiative, 30 médecins et personnalités exhortent les professionnels de santé à reconsidérer leurs liens avec Servier

Par Fabienne Marcel

Le Manifeste des 30 appelle à boycotter le laboratoire Servier, accusé d'adopter une attitude "contraire à l'éthique scientifique et pharmaceutique", alors que "l'état de nombreuses victimes [du Mediator] ne cesse de se dégrader". Lancé en milieu de semaine dernière, ce texte est signé par des personnalités du monde médical et de la société civile, à l'initiative de la pneumologue Irène Frachon. Près de 3 000 personnes ont déjà signé le document.

Cela fait des années qu'Irène Frachon dénonce la lenteur de la justice et de la "cruauté" des avocats des laboratoires Servier envers les victimes du Médiator. C'est elle qui en 2007, découvre que le Mediator, un médicament anti-diabète utilisé comme coupe-faim, serait à l'origine de plusieurs centaines de morts. Elle le dénonce publiquement. Par la suite le médicament est interdit. Depuis la pneumologue continue de se battre pour les victimes. Le procès du Mediator devait se tenir cette année. Décalé, il ne devrait pas avoir lieu avant 2018. Cela fait presque 10 ans que les familles des victimes attendent d'être indemnisées.

"Nous, signataires de ce manifeste, exhortons les professionnels de santé à reconsidérer leurs liens avec le groupe pharmaceutique SERVIER, laboratoire mis en examen pour des comportements d’une extrême gravité à l’origine de milliers de maladies cardiaques graves et de décès".

Les millions d'euros de Servier pour le monde médical

Irène Frachon précise que reconsidérer les liens avec Servier pour les médecins ne signifie pas pour autant boycotter les produits pharmaceutiques mais revoir les relations avec les laboratoires, ainsi que leurs généreux cadeaux. Les laboratoires Servier sont le deuxième plus gros donateur dans le monde médical. Entre janvier 2012 et juin 2014, Servier (4 milliards d'euros de CA) a versé 13,22 millions d'euros de cadeaux et de contrats aux praticiens.

video : L'avocate de plusieurs familles de victimes, Me Martine Verdier du barreau d'Orléans,  réagit au micro de France 3 Centre-Val de Loire sur l'initiative d'Irène Frachon. 

 

Sur le même sujet

Les + Lus