• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Nos 5 coups de coeur pour les Journées du Patrimoine en Centre-Val de Loire

La maison Picassiette à Chartres / © Ville de Chartres / Studio Martino.
La maison Picassiette à Chartres / © Ville de Chartres / Studio Martino.

Du plus insolite à l'incontournable, France 3 Centre-Val de Loire vous propose cinq lieux à ne pas manquer sur de nombreux sites à visiter les 15 et 16 septembre prochains dans le cadre des Journées du Patrimoine.

Par Anne Lepais

Nos 5 coups de coeur en Centre-Val de Loire... et plus encore !!!

La maison Picassiette à Chartres (28)

Dans le quartier de Saint-Chéron à Chartres vous pouvez découvrir un chef d’œuvre de l’art Brut entièrement construit par Raymond Isidore. Né à Chartres le 8 septembre 1900 dans un milieu défavorisé, Raymond emménage en 1928, dans une petite maison qu’il construit et décore avec des morceaux de verre et de porcelaine ramassés lors des ses promenades. Petit à petit, il recouvre les murs intérieurs et extérieurs ainsi que les meubles, de mosaïques de tessons ou de peintures.

La maison Picassiette a été acquise par la ville de Chartres en 1981 et classée monument historique en 1983. Depuis, un certain nombre de restaurations ont été effectuées. Les mosaïques se conservent relativement bien mais les fresques souffrent en particulier des intempéries. Vous pourrez les découvrir ou les redécouvrir au 22 rue du repos à Chartres ce week-end.
 

 

Le poste central d'exploitation de VINCI Autoroutes (37)

Ouverture exceptionnelle du QG de l’exploitation du réseau autoroutier régional, le poste central d’exploitation de VINCI Autoroutes. Découvrez le métier de superviseurs, comme on les appelle. Ils assurent 24h/24 le suivi des interventions et des balisages, informent instantanément les usagers en programmant les panneaux à message variable afin d’assurer la sécurité des clients et la fluidité du trafic. Rendez-vous au 1, rue des Touches à Chambray-lès-Tours samedi de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00 pour une plongée dans le trafic autoroutier.
►Lire aussi l'article de France Bleu Touraine  : Le Poste Central d'Exploitation de Vinci Autoroutes à Chambray-lès-Tours veille sur l'A10, l'A85 et l'A28

Voir cette publication sur Instagram

Du PC autoroutier au CIT (Centre d'#information trafic).

Une publication partagée par VINCI Autoroutes (@vinci_autoroutes) le


Toujours à Chambray-lès-Tours, trouvez « Un mort en réserve » en participant au jeu d’enquête en équipe « Murder party » aux Archives départementales d’Indre-et-Loire. Une autre façon de visiter les lieux édifiés en 1990 et dédié à la conservation des archives de l’histoire locale et familiale.


► Le Quartier des Rottes à Vendôme (41)

Dans un immeuble voué à la démolition dans le quartier des Rottes une exposition artistique éphémère réalisée par des jeunes, habitants du quartier et des graffeurs confirmés maintiennent les lieux en lumière.
Devant l’essor démographique, Vendôme se développe. En 1956 un grand projet d'habitat collectif voit alors le jour sur les 83 hectares de la vaste plaine agricole au nord, entre la voie ferrée et le coteau, le quartier des Rottes est né ! (une rotte, ou rote, en vieux français, est un petit sentier tracé par le passage répété d'animaux sauvages). Les 1.500 logements collectifs, 500 maisons individuelles des Rottes abritent un tiers de la population vendômoise. Les besoins des familles nécessitent magasins, mairie, écoles, église qui seront créés entre 1956 et 1981. Des infrastructures qui permettent une vraie vie de quartier. Ainsi est né le quartier des Rottes à découvrir 4 rue Édouard-Branly à Vendôme.

 

 

► Sur les pas de Jean Zay à Orléans (45)
 

Portrait de Jean Zay (dans le documentaire "Jean Zay un crime français") / © DR
Portrait de Jean Zay (dans le documentaire "Jean Zay un crime français") / © DR

Être au lycée Jean Zay, c'est entrer dans un lieu chargé d'histoire et en même temps dans un lieu de vie lycéenne, rempli d'innovations et de projets tournés vers l'avenir. Pendant 1h1/2 vous pourrez visiter les lieux où il a vécu et agi comme élu et écouter des explications sur son action politique.

Avant de devenir à l’âge de 32 ans le plus jeune ministre de la IIIème République, Jean Zay bénéficiait d'une grande notoriété à Orléans grâce à ses mandats de député du Parti radical et de conseiller général du Loiret. Mais le temps de l’après-guerre est aussi celui de la Concorde. Dans un souci de réconciliation nationale, la France souhaite «mettre de côté »  les crimes commis par des Français sur des Français. Lors de son procès en 1953 , l’un des assassins de Jean Zay, Charles Develle, est condamné par le jury aux travaux forcés à perpétuité et... libéré au bout de deux ans. 

Juif par ses grands-parents paternels, Franc-maçon, Jean Zay bien que protestant, représentait « ces mauvais français » pour le gouvernement de Vichy qui s'était fait le relais d’un antisémitisme partagé avec une frange non négligeable de la population française. Une période honteuse que la France a préféré occulter. Ministre humaniste et emblématique du Front Populaire, il a été assassiné il y a plus de 70 ans par la Milice. 
 Lycée Jean-Zay; 2 rue Ferdinand-Buisson 45000 Orléans
 


► L'abbaye de Noirlac à Bruère-Allichamps (18)

L'abbaye cistercienne du XIIème siècle, est remarquable par son architecture et son histoire. Elle attire un nombreux public grâce à la richesse patrimoniale de son monument mais également par les nombreuses expositions et rencontres musicales proposées. À Bruère-Allichamps près de Saint-Amand dans le Cher, l'abbaye  de Noirlac veut faire de l'endroit un symbole d’ouverture et créer un espace public ouvert sur l’extérieur et sur le paysage.

Samedi et dimanche 15 et 16 septembre l'abbaye propose de 10h00 à 18h30 des visites guidées, libres et /ou ludiques du monument ainsi qu'une découverte du bocage de Noirlac.
Découverte du bocage de Noirlac

Dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine, l'animation "Découverte du bocage de Noirlac" permet à un public familial, grâce à un livret-jeu distribué gratuitement à la cabane des Espaces Naturels Sensibles (près du grand parking de Noirlac), de découvrir le bocage préservé de Noirlac, sa faune et sa flore en toute autonomie sur le créneau horaire de son choix (dernier départ à 17h).
Vous traverser les différents écosystèmes présents sur ce site préservé des abords du Cher (prairies, haies, zones humides …) tout en observant et en écoutant ses nombreux habitants : batraciens (triton palmé et crêté, grenouilles …), oiseaux (guêpier d’Europe, milan noir, petit gravelot …), mammifères et insectes ainsi que sa flore si particulière.
C’est au cours d’une balade de 2h00 environ que vous sera raconté l’histoire du bocage et les liens très étroits qui le relie à l’activité de l’abbaye. Là où activité humaine et nature s’entendent.

L’animatrice nature de Noirlac est présente à la cabane de 10h15 à 12h30 et de 14h00 à 18h00 pour vous guider et échanger avec vous. 
  


Vous en voulez encore ?

Le château de Montargis (45) Le château de Montargis est un château fort français et une ancienne résidence royale aujourd'hui en grande partie ruinée.
Il est situé à Montargis dans le département du Loiret en région Centre-Val de Loire. Le dimanche 16 septembre vous pourrez assister à une visite et conférence gratuite de 15h00 à 16h00 donnée par Mme Lucette Moreau, à l'occasion du 300ème anniversaire du décès de « Mme Guyon de la Moette, bienfaitrice du château ». 

 

L'abbaye de Marmoutiers,  au nord de la Loire, face à la vieille ville de Tours (37) : Sous la conduite d’un guide-conférencier, l’Office de Tourisme Tours Val de Loire propose une visite thématique de l’ancienne Abbaye de Marmoutier.

C'est sur ce site que saint Martin fonde au IVème siècle un petit ermitage qui se développe rapidement et devient une prestigieuse abbaye au rayonnement considérable. Depuis 1981, la Ville de Tours est propriétaire du coteau et des terrains attenants où se concentre l’essentiel des bâtiments anciens conservés.
Samedi et dimanche vous pourrez visiter la partie accessible du site sous un aspect paysager et monumental. Une présentation des vestiges archéologiques et du programme de recherche en cours vous sera également proposée.

Le 23 septembre prochain, L'abbaye de Marmoutiers ouvrira exceptionnellement ses portes au coureurs des 10km de Tours.
  

 
 

Le château de Chambord (41) À l’occasion des Journées européennes du patrimoine 2018, l'incontournable Domaine national de Chambord propose une programmation spéciale conjuguant des animations sur le thème national de l’Art du Partage en lien avec le programme européen, « À la table de roi / A place at the royal table » . Pour vous mettre l'eau à la bouche :  visite d'un atelier à destination des familles pour s’initier au cérémonial et au déroulement d’un banquet à la cour du roi François Ier... Ouverture exceptionnelle d'une pièce, l''« Eschansonnerie de son altesse royale madame » du XVIIIème siècle, décorée par les domestiques chargés du service des boissons, ils ont notamment représenté sur les murs de la salle, vaisselle et plats de service d’époque.... 

Voir cette publication sur Instagram

#chambord

Une publication partagée par Sandrine Menand Pradelle (@sandrine_pra) le


 
 

Le coup de cœur de France Bleu

Catherine Caen, animatrice à France Bleu Orléans vous propose son coup de cœur pour ces Journées du Patrimoine. Saviez-vous que vous allez pouvoir découvrir les coulisses de la SNCF ? Elle nous explique comment visiter la cabine d'un train TER et vous mettre dans la peau d'un conducteur ferroviaire.
 


 

Les héros du patrimoine

Samedi 15 septembre, France 3 et France Bleu vous proposent une émission spéciale dans les régions de France.
En Centre-Val de Loire, vous découvrirez les coulisses d'une manifestation qui illumine la ville de Chartres d'avril à novembre : "Chartres en Lumières".
 



Bien d'autres découvertes de balades pour ces JEP 2018 en parcourant la carte interactive du site officiel

 


Et comme c'est « l'art du partage », partageons le site du Loiret qui vous propose six sites emblématiques du Département. Suivez le guide !


 

Le site officiel des Journées du Patrimoine :  https://journeesdupatrimoine.culture.gouv.fr/

A lire aussi

Sur le même sujet

Sécurité et effectif policier sur Tours

Les + Lus