Open de tennis d'Orléans 11ème édition, une finale disputée

Publié le Mis à jour le
Écrit par Elsa Cadier
Jan-Lennard Struff, l'Allemand vainqueur de l'Open d'Orléans 2015
Jan-Lennard Struff, l'Allemand vainqueur de l'Open d'Orléans 2015 © Christelle Besseyre

Le succès a bien été au rendez-vous de cette 11ème édition de l'Open d'Orléans pour le jeune Allemand de 25 ans, Jan-Lennard Struff. Il bat la tête de série n°2 Jerzy Janowicz : 5/7. 6/4. 6/3

Pas de Français en finale

C'est une finale Germano-Polonaise à laquelle ont assisté les 3000 spectateurs du Palais des sports dimanche dernier. Pas de Français, même si Kenny de Schepper s'est illustré juqu'en demi-finale où il s'incline face à Jan-Lennard Struff, le vainqueur de cette 11ème édition. Quant à Paul-Henri Matthieu, il est tombé sur un Marchenko en forme en quart de finale. 

Une finale dominée par Struff

Pourtant le début de match ne donnait pas le jeune Allemand forcément vainqueur. Mené dans le premier set par Janowicz, Jan-Lennard Struff saisit sa chance dès la deuxième manche et prend confiance face au Polonais inconstant. Struff dégaine des coups droits puissants qui lui rapportent des points et se bat sur toutes les balles. En s'imposant dans cette finale, Jan-Lennard Struff devient le premier joueur extérieur au top 100 à remporter à l'Open d'Orléans. Du coup il s'en rapproche fortement en acquérant 125 points. Il empoche aussi un chèque de 15 300 euros.  

Les Français Tristan Lamasine et Fabrice Martin remportent la finale du double

La paire tricolore s'impose face aux Anglais Ken et Neal Skupsi 6-4, 7-6. Ils sont les premiers français à s'imposent à l'Open d'Orléans depuis 2011. Ils remportent aussi leur deuxième succès d'affilée après le tournoi international de Szczecin en Pologne il y a deux semaines. 

Reportage X.Naizet/D.Jouillat

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.