Pass sanitaire : Le zoo de Beauval propose des tests antigéniques à ses visiteurs

Alors que des lieux culturels s’interrogent sur la mise en place du pass sanitaire – la Forteresse de Montbazon (Indre-et-Loire) a même décidé de fermer ses portes – d’autres prennent le problème à bras le corps. C’est le cas du zoo de Beauval, à Saint-Aignan (Loir-et-Cher).
Pour entrer au ZooParc de Beauval (Loir-et-Cher), à partir du 21 juillet, il faut montrer patte blanche.
Pour entrer au ZooParc de Beauval (Loir-et-Cher), à partir du 21 juillet, il faut montrer patte blanche. © PHOTOPQR/LA NOUVELLE REPUBLIQUE/MAXPPP

"On va tout mettre en œuvre pour que tout se passe au mieux pour notre public". Rodolphe Delord croise les doigts. À partir de ce mercredi (21 juillet), l'entrée du zoo de Beauval, tout comme d'autres lieux publics pouvant accueillir plus de 50 personnes, sera conditionnée au pass sanitaire pour les visiteurs de plus de 18 ans : les deux doses de vaccins ou un test PCR ou antigénique négatif récent.

Le président du ZooParc de Beauval avait demandé un délai au Gouvernement pour mieux organiser cette nouvelle contrainte. Mais aujourd'hui, il se plie aux règles. Il a même décidé d’installer un centre de tests antigéniques gratuits. Pour cela, il s’est tourné vers une "société pharmaceutique", explique Rodolphe Delord. Entre 500 et 800 tests pourront être faits la première journée. Si besoin, le chiffre pourra monter jusqu’à 2 000 tests quotidiens. Les barnums seront installés sur le parking du zoo, au moins jusqu’au 30 août.

Limiter la baisse de la fréquentation

Avec 20 millions d’euros perdus en 2020, la haute saison est capitale pour le Zoo. "C’est pour assurer notre été. Nous avons fermé neuf mois et demi sur deux ans. Nous ne pouvons pas financièrement perdre une partie de notre fréquentation", justifie Rodolphe Delord. D’autant que les chiffres sont bons pour l'instant, depuis le début du mois de juillet. Entre 12 000 et 15 000 visiteurs quotidiens, ce qui correspond à un été normal.

"Aujourd’hui, les Français n’ont qu’une idée : sortir, aller dehors, prendre du bon temps en famille, profiter [...]. S'ils ne peuvent plus aller au restaurant à partir du 1er août, je ne pense pas que tous les restaurants pourront mettre en place des tests antigéniques", se désole Rodolphe Delord. Selon le président du Parc, le centre de Beauval sera entièrement pris en charge par la Sécurité Sociale. Il n'est pas réservé aux seuls clients. Tout le monde pourra se faire tester.

 

Infos pratiques :

Le centre de dépistage du Covid-19 propose des tests antigéniques gratuits et sans rendez-vous. Il sera installé sur le parking à l'entrée sud du Zoo de Beauval, de 8 heures à 19 heures. "Les résultats sont envoyés sous quelques minutes par SMS", assure le Parc. Il faudra prévoir une pièce d’identité et sa carte vitale.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
zooparc de beauval animaux nature zoo covid-19 santé société