Salon de l'Agriculture 2020 : découvrez le classement des jeunes de la région aux Ovinpiades des Jeunes Bergers

Organisées depuis 15 ans au Salon de l'Agriculture, les Ovinpiades ont pour but de faire découvrir le métier d'éleveur de brebis aux jeunes générations. Deux jeunes de la région étaient en lice pour la finale du Meilleur Jeune Berger de France le 22 février. Découvrez leur classement.
Le Salon de l'Agriculture se tient du 22 février au 1er mars 2020.
Le Salon de l'Agriculture se tient du 22 février au 1er mars 2020. © Aurélien Morissard / MAXPPP
La filière ovine recrute ! D'ici les prochaines années, plus d'un éleveur de brebis sur 2 partira à la retraite. Près de 10 000 emplois d'éleveurs s'ouvriront donc à la jeune génération dans la décennie à venir. 

Ce métier de passion peine pourtant à attirer les jeunes. C'est donc pour susciter des vocations que les Ovinpiades ont été créées il y a 15 ans. Le but ? Proposer un concours du Meilleur Jeune Berger de France pendant le Salon de l'Agriculture, afin d'attirer les regards sur la profession.

En tout, 34 jeunes de 16 à 24 ans issus de 10 établissements agricoles de la France entière ont participé à l'événement, le samedi 22 février. 
 

Qui a gagné ?


Erwann Sigaud (19 ans) et Nicolas Gibert (20 ans), respectivement élèves aux lycées agricoles de Châteauroux et Vendôme, représentaient la région Centre-Val de Loire. Ils se sont classés 14ème et 31ème

Contacté par France 3 Centre-Val de Loire, Erwann Sigaud a réagi :

Je suis plutôt content de moi. Après coup, je pense que j'aurais dû mieux réviser pour certaines épreuves, mais ce qui est fait est fait !

Toute la journée de samedi, les participants ont enchaîné 8 épreuves : de la théorie, au tri des brebis, en passant par le parage des onglons et l'évaluation de l'état d'engraissement et du poids des agneaux de boucherie.

Au final, c'est un apprenti éleveur du Lot, Théo Buerle, qui a été sacré Meilleur Jeune Berger de France.

Petite consolation tout de même : le lycée agricole de Vendôme remporte le prix du meilleur projet collectif.
 

Comment s'est déroulée la sélection des finalistes ?

En décembre dernier, une compétition régionale a été organisée par le programme "Inn'ovin" pour recruter les meilleurs bergers en Centre-Val de Loire. 37 jeunes, issus des lycées agricoles d'Amilly, de Tours Fondettes, de Vendôme et de Châteauroux, ont participé au concours. 

C'est à l'issue de cette compétition qu'Erwann Sigaud et Nicolas Gibert se sont qualifiés pour la finale à Paris. En tout, 750 jeunes partout en France ont participé à ces concours régionaux.  

La filière ovine dans notre région


Selon les chiffres du ministère de la Direction Régionale de l'Agriculture et de la Forêt, rattachée au ministère de l'Agriculture, 2200 exploitations possédaient des ovins en 2010 dans notre région. Un effectif en constante diminution : en 2000, elles étaient plus de 4500.

Les élevages de brebis se concentrent principalement dans le sud de l'Indre et du Cher. 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
salon de l'agriculture agriculture économie