Cet article date de plus de 6 ans

Sécheresse : les restrictions d'eau se durcissent

La sécheresse a empiré depuis les premières mesures de restriction d'eau prises en début d'été. Les restrictions d'eau se durcissent donc, et touchent notamment les agriculteurs qui irriguent leur production.
Vague de chaleur et absence de précipitations ont fait empirer la situation de sécheresse en région Centre - Val de Loire. La première série de mesures adoptée en début d'été a donc été complétée dans les départements concernés.


Loiret :

Les nouvelles zones en situation d’alerte sont l’Ardoux et le secteur Fusain de la nappe de Beauce,
Les zones se voyant appliquer des mesures complémentaires sont le Bec d’Able (alerte renforcée), le Cosson, le Ru de Pontchevron et le secteur du Montargois de la nappe de Beauce (crise).
Les zones dont la situation reste inchangée sont le Milleron et la Trézée-Ousson (crise).
78 communes sur 334 étaient déjà concernées par des mesures de restriction d'eau. Aujourd'hui, elles sont 115.

Desk Sécheresse et restrictions d'eau Loiret


Cher :

Des mesures de restrictions d'usage de l'eau ont été adoptées sur les bassins versants du Cher; de l'Arnont Amont et de l'Indre Amont, qui ont franchi leur débit de seuil d'alerte.

Eure-et-Loir :

Différentes mesures sont applicables en fonction du niveau des cours d'eau. L'Aunay, la Drouette, l'Egvonne, le Loir, l'Ozanne, le ruisseau de la Loupe, la Vesgre et la Voise sont en situation de crise. L'Aigre, la Cloche en situation d'alerte renforcée. Le ruisseau des Vacheresses, la Vinette, l'Yerre, la Rhone, la Foussarde, l'Eure sont en situation d'alerte.

Indre :

La préfecture a pris un arrêté le 4 juillet. Il concerne les bassins de la Bouzanne, bassin de la Ringoire, bassin de la Trégonce. Il court jusqu'au 15 octobre.

Indre-et-Loir :

Le prélèvement de l'eau dans le Lathan, le ruisseau des Vallées, le Vieux Cher, le ruisseau de Parçay, le ruisseau de la Fontaine Mainard et la Roumer est interdit. L'usage de l'eau prélevée dans la Brenne est également limitée.

Loir-et-Cher :

Un arrêté a été pris le 9 juillet pour les bassins versants du Beuvron, de la Masse, de l'Ardoux, de la Cisse et le bassin versant de la Brenne. Il court jusqu'au 31 octobre 2015.


Les restrictions pour les particuliers :


Pour les agriculteurs, les restrictions ont des conséquences sur l'irrigation, avec des diminutions, restrictions voire interdictions des prélèvements.

Exemple, en Eure-et-Loir, avec Myriam Métaoui et Didier Le Pape :

Sécheresse : situation des cours d'eau en Eure-et-Loir

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécheresse canicule météo agriculture économie