Six faux policiers présumés interpellés en Indre-et-Loire

Mercredi 18 novembre, le groupement de gendarmerie départementale d'Indre-et-Loire a interpellé six personnes impliquées dans des vols à la fausse qualité. Certaines d'entre elles se seraient faite passer pour des policiers et en auraient profité pour dérober de l'argent et des bijoux.  

Six personnes seraient impliquées dans des vols à la fausse qualité

Mercredi 18 novembre, le groupement de gendarmerie départementale d'Indre-et-Loire a procédé à l'interpellation de six personnes impliquées dans de multiples vols à la fausse qualité, commis depuis le début de l'année. Ces interpellations interviennent après plusieurs mois de surveillance et d'investigations. 

Ils se faisaient passer pour des policiers

Les malfaiteurs se présentaient comme policiers, le plus souvent au domicile de personnes âgées ou isolées. Ils détournaient alors leur attention et en profitaient pour dérober principalement des bijoux ou de l'argent liquide.

Une information judiciaire a été ouverte

A l'issue de leur garde à vue, les délinquants ont été présentés vendredi 19 novembre devant les magistrats. Trois d'entre eux ont été incarcérés et une information judiciaire a été ouverte.

Selon nos confrères de la Nouvelle République, l'un des faux policiers présumés a été présenté hier devant le juge des libertés et des détentions. Lors d'une perquisition à son domicile, 7000 euros en liquide ont été découverts ainsi qu'une importante quantité de pièces d'or.

A l'issue des débats, l'homme, mis en examen pour vol en bande organisée, a été placé sous mandat de dépôt afin d'éviter d'éventuelles pressions sur les victimes ou que l'individu ne prenne la fuite. Il encourt 15 ans de réclusion.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité