Sortie du Touraine Primeur sans les restaurateurs et les bars

Le troisième jeudi de Novembre est la date choisie pour la commercialisation du Touraine primeur, le premier vin de l'année dans les vignobles du Loir-et-Cher et d'Indre-et-Loire. Un vin pédagogique du Lycée Viticole d'Amboise.

8000 bouteilles de Touraine Primeur sont fabriquées par des élèves du lycée viticole d'Amboise
8000 bouteilles de Touraine Primeur sont fabriquées par des élèves du lycée viticole d'Amboise © France Télévision Nathanael Lemaire
Particulièrement présent en Touraine, le cépage gamay est le raisin de prédilection de cette cuvaison courte. En 1979, est crée l'appellation "Touraine Primeur" avec son cahier des charges et sa date de commercialisation.
Après des vendanges précoces réalisées à la main, les grappes de raisin sont mises en cuve sans aucune action pendant une semaine. Passée la fermentation enzymatique, et au cours de la fermentation alcoolique, le raisin est pressé avant d'entamer sa fermentation malolactique. Une cuvaison courte sans extraction qui donne au vin sa couleur rubis et ses arômes de fruits rouges mûrs.
Un rouge rubis spécifique du Touraine Primeur
Un rouge rubis spécifique du Touraine Primeur © France Télévision Nathanaël Lemaire

Ce premier vin de l'année ne peut être commercialisé qu'à partir du 3éme jeudi du mois de novembre.

Si chaque année, l'événement est festif, cette année 2020, avec la fermeture des bars et restaurants, renforce encore l'aspect confidentiel de ce vin primeur. Pourtant, une vingtaine de viticulteurs participent à cette production de niche. Chaque année, ce sont plus de 500 000 hectolitres qui sont produits.

Souvent primé et toujours de bonne cuvée, le "Touraine Primeur" du lycée viticole d'Amboise participe à l'événement avec près de 8 000 bouteilles produites. 
Le lycée viticole d'Amboise produit 8 000 bouteilles de Touraine Primeur
Le lycée viticole d'Amboise produit 8 000 bouteilles de Touraine Primeur © France Télévision Nathanaël Lemaire

La réalisation de ce vin primeur s'est révélée être un excellent support pédagogique. En quelques mois, prés de 50 élèves de bac professionnel viticole participent à l'élaboration d'un vin. Entre les vendanges précoces à la rentrée scolaire, et la commercialisation fin novembre, les élèves ont pu participer à toutes les étapes de la vinification. 

Un vin pédagogique à étudier avec modération.

La ville d'Amboise soutient le "Touraine Primeur"

 https://www.facebook.com/VilledAmboise/posts/3434935603241644
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
viticulture agriculture économie vins culture