• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Tatouage : quelles questions se posent les jeunes avant de se faire tatouer ?

Et vous, que pensez-vous du tatouage ? / © TheDigitalWay sur Pixabay
Et vous, que pensez-vous du tatouage ? / © TheDigitalWay sur Pixabay

Ils ont 18 ou 19 ans et sont déjà tatoués ou l'envisagent sérieusement. Dans l'émission Web "T'en penses quoi ?", NotaBene parle #tatoos avec 3 jeunes de la région Centre-Val de Loire.

Par Nicolas Ricoud

Marilou a 18 ans, Nathan et Zoé en ont 19. Tous les trois sont étudiants et vivent dans la région Centre-Val de Loire. Réunis autour du youtubeur NotaBene dans "T'en penses quoi ?", l'émission 100% Web de France 3 Centre-Val de Loire, ils débattent d'un sujet de société qui interpelle la jeunesse : le tatouage.
 


Si Zoé et Marilou n'ont pas encore franchi le cap mais comptent le faire très bientôt, Nathan de son côté, compte pas moins de 37 tatouage sur son corps. Le jeune homme a envie de tatouage depuis qu'il a 6 ans.
 

Pourquoi se faire tatouer ?

Pour Nathan, avec ses dizaines de tatouages sur le corps, "c'est une fiche d'identité qui reste à vie". Il ajoute : "c'est une manière de tourner des pages d'une vie, de faire un deuil". Comme une façon de passer à autre chose lors des étapes de la vie. Il précise que son prochain tatouage sera consacré aux Reliques de la mort, car c'est un fan de Harry Potter.
 

Le tatouage, forcément chez un tatoueur ?

Le jeune Nathan se tatoue lui-même. Il explique avoir acheté le matériel nécessaire : "on a une politique sur le tatouage qui reste très libre".  Précisons que le matériel pénétrant la barrière cutanée doit être à usage unique et stérile avant chaque utilisation.

Il faut savoir que selon le code de santé publique, chaque tatoueur doit déclarer son activité auprès de l'Agence régionale de santé. Le tatouage en studio privé est autorisé dans la mesure où il les locaux respectent des normes d'aménagement et de salubrité : les locaux doivent comprendre une salle exclusivement réservée au tatouage, avec des matériaux lisses, une zone de lavage des mains et une zone de nettoyage et stérilisation du matériel. Une liste est mise à disposition sur le site du ministère de la santé.
 

Le tatouage, ça fait mal ?

Pour Marilou "la douleur fait partie du tatouage". Elle ajoute qu'elle est prête à souffrir. Saviez-vous que le corps libère des endorphines après environ 30 minutes de tatouage. C'est pour cela que la douleur semble plus supportable et que l'on peut même éprouver du plaisir.

Les deux jeunes filles expriment l'envie de se faire tatouer un motif sur les côtes. Mais tout le monde leur a déjà expliqué que pour un premier tatouage, ce n'était pas forcément une bonne idée, car c'est la zone du corps qui fait le plus mal. A cause de la faible épaisseur de peau, les côtes sont réputées pour être l'un des endroits les plus douloureux à tatouer.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Opération poubelle la vie

Les + Lus