Cet article date de plus de 6 ans

"C'est l'été" : circulations douces et vacances déconnectées en Touraine - épisode 2

Toute la semaine, France 3 Centre-Val de Loire vous invite à prendre le temps de découvrir la Touraine, pour des vacances originales et relaxantes. Une série qui se poursuit ce mardi à pied, sur les chemins de Saint Martin. > à (re)voir chaque soir sur France 3.fr
Après la découverte de Chinon lundi sur d'anciens vélos jaunes de la Poste, notre série de la semaine se poursuit ce mardi à pied entre Tours et Candes-Saint-Martin. Un sentier y suit les pas d'un personnage illustre de Touraine au quatrième siècle : Saint Martin.

Connu pour le geste de partage de son manteau, il reste également comme l'un des premiers grands voyageurs européens. Né en Hongrie, légionnaire romain, ermite puis évêque de Tours, Martin a terminé sa vie à 81 ans, en visite dans l'une des paroisses qu'il avait fondées : Candes-Saint-Martin. Un sentier européen relie ces lieux qui ont marqué son existence. 2400 kilomètres entre Szombathely (Hongrie) et la Touraine.


Notre équipe s'est lancée sur le tronçon d'Indre-et-Loire, le Chemin de l'Eté de la Saint-Martin, entre Chinon et Tours. En compagnie d'un groupe de pèlerins, leurs pas les ont notamment conduit à Cinais, Candes, mais aussi Lerné où se trouvent l'église Saint-Martin et deux statues.


L'"été de la Saint-Martin" est une expression désignant le redoux parfois observé autour de la fête du saint, le 11 novembre, également appelé "été indien". Une légende veut qu'après la mort de Martin, le 8 novembre 397, les fleurs se soient mises à éclore au passage sur la Loire de son corps, ramené depuis Candes à Tours pour y être inhumé.



► Retrouvez le deuxième épisode de la semaine, dans votre 19/20 Centre - Val de Loire
Page été 14 juillet 2015

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
c'est l'été loisirs sorties et loisirs