• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Elections départementales : on rejoue les municipales à Joué-lès-Tours (Indre-et-Loire)

© AFP/JEFF PACHOUD
© AFP/JEFF PACHOUD

Dans le canton de Joué-lès-Tours, l'UMP devance de peu le PS. 34,31% des voix contre 29,92%. La ville avait basculé à droite lors des dernières élections municipales. Une tendance qui se confirme. Le Front National, qui espérait arriver en deuxième position, est battu. Il remporte 23,75% des voix. 

Par Pauline Darvey

Dans le canton de Joué-lès-Tours (Indre-et-Loire), l'UMP persiste et signe. Judicael Osmond et Valérie Turot arrivent en tête avec 34,31% des voix dans la seule ville canton du département. Une sorte de troisième tour des municipales qui permet à la droite de confirmer son avance. L'année dernière, la mairie avait basculé à droite. Ce soir, la même partie se rejoue.

Déception pour le Front National

Le Parti socialiste arrive en deuxième position avec 29,92% des voix. Déception en revanche pour le Front National qui espérait faire une persée. Le parti d'extrême droite conserve, comme aux municipales de 2014, sa troisième place avec 23,75% des votes. La candidate FN, Véronique Péan, également secrétaire départementale du parti, avait fait campagne sur l'insécurité dans le quartier de la Rabière. Une stratégie qui n'aura pas porté ses fruits. 
Les deux autres binômes arrivent loin derrière. Le duo Front de gauche/EELV n'obtient que 10,23% des voix. Seulement 1,28% pour le seul binôme du parti UPR, Union Populaire Républicaine, en Indre-et-Loire. 

Reste à savoir si l'UMP confirmera sa position dimanche prochain. 

Sur le même sujet

Le Blanc, commune rurale isolée

Les + Lus