• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Un étudiant de Fondettes (37) sur la liste des victimes du crash du vol d'Air Algérie

Le vol AH 5017 Air Algérie devait relier Ouagadougou à Alger. / © GOOGLE MAPS / FRANCETV INFO
Le vol AH 5017 Air Algérie devait relier Ouagadougou à Alger. / © GOOGLE MAPS / FRANCETV INFO

Célestin Savadogo se trouvait dans l'avion d'Air Algérie qui s'est abîmé au dessus du nord Mali jeudi. Il rentrait de vacances. D'origine franco-burkinabé , le jeune homme avait obtenu sa première année de pharmacie à la faculté de médecine de Tours en Indre-et-Loire. 

Par Ch.Launay

Deux vendômois, FrédéricTricot et Patrick Scellier, ont également perdu la vie dans l'accident d'avion de la compagnie algérienne qui s'est abîmé jeudi dans la région de Gao au Mali.

Aucun des 118 passagers n'a survécu au crash. Parmi les victimes,on dénombre 54 ressortissants français. Mais dans cet avion se trouvaient aussi des Burkinabés, des Algériens, des Canadiens, des Espagnols et des Luxembourgeois notamment. Il y avait aussi trois familles libanaises, décimées. Originaires du Liban sud, à majorité chiite, elles venaient au Liban passer l'Aïd-al-Fitr qui marque la fin du Ramadan. 

Des conditions météo particulièrement difficiles sont sans doute à l'origine du crash, "Nous pensons que cet avion s'est abîmé pour des raisons qui tenaient aux conditions météorologiques (...). L'hypothèse la plus probable est effectivement celle-ci", a expliqué Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur, sur RTL. En raison de turbulences orageuses, l'équipage de l'avion avait demandé à changer de cap après son départ du Burkina Faso.Les débris de l'avion retrouvés par une patrouille française vendredi matin semblent confirmer cette thèse. Concentrés sur un seul endroit, ils excluent de fait la possibilité qu'une bombe ait pu exploser en vol. 


A lire aussi

Sur le même sujet

Tours : les détenus de la maison d'arrêt ont voté pour les élections européennes

Les + Lus