Cet article date de plus de 4 ans

Teknival de Pernay en Indre-et-Loire: Contrôles routiers et questions sur la remise en état du site

En ce lundi 1er mai les participants n'étaient plus que 20 000 sur le site de Pernay au nord de Tours et leur nombre diminuait progressivement. L’heure est aux contrôles d’alcoolémie et de prise de stupéfiants alors que la commune s’inquiète au sujet de la remise en état du site.
(Archives 2017). Sur cette photo prise par l'hélicoptère de la gendarmerie nationale en Indre et Loire, on peut voir l'étendu du rassemblement et au centre l'étang dans lequel certains festivaliers ont du être secourus
(Archives 2017). Sur cette photo prise par l'hélicoptère de la gendarmerie nationale en Indre et Loire, on peut voir l'étendu du rassemblement et au centre l'étang dans lequel certains festivaliers ont du être secourus © Gendarmerie Nationale
Alors que le teknival de Pernay a rassemblé samedi soir jusqu’à 30 000 personnes, le nombre de participants n’était plus que de 20 000 ce lundi matin. Pour rappel, La manifestation a eu à déplorer le décès d’un festivalier dans la nuit de samedi à dimanche. Les forces de Gendarmerie veillaient ce lundi à permettre l'évacuation des festivaliers dans les meilleures conditions. Divers contrôles étaient effectués sur les véhicules quittant le site. Du côté des habitants, il faut désormais envisager la remise en état du site. La tâche sera difficile pour une petite commune pas du tout habituée à ce genre d'évènement.

Une fête imprévue qu'il a fallu sécuriser dans l'urgence


L'effet de surprise, et le caractère illégal de ce rassemblement de 30 000 personnes, ont fait passer aux habitants du village un week-end difficile. En particulier pour les propriétaires du terrain de 40 hectares investi par le teknival.
Près de 300 gendarmes, 80 pompiers, la Sécurité Civile et la Croix Rouge, ont fait le maximum dans l'urgence pour sécuriser le site. Malgré tout, un homme d'une trentaine d'années est mort d'un infarctus dans la nuit de samedi à dimanche, et 5 personnes ont dû être hospitalisées en urgence absolue.
Ce n'est pas tant la fête qui est en question, mais plutôt la désinvolture de ceux qui l'ont organisée.

Sur place le reportage de Jean-Paul Baume et François-Xavier Mauffrey
Intervenants:- 
Loïc Grosse
Directeur de cabinet du préfet d'Indre-et-Loire

-Christiane Potereau
Propriétaire du terrain
-
Jean-Pierre Peninon
Maire de Pernay


le point sur la situation au teknival de Pernay lundi 1er mai ©France 3 Centre Val de Loire


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers musique culture société