Vallères (37) retrouve la mémoire, 73 ans après le crash d'un bombardier de l'US Air Force

Stèle commémorative à la mémoire de l'équipage du bombardier américain de l'US Air Force B17 « The Betty L. » à Vallères / 24 juin 2017 / © Amira Bouziri / France 3 Centre - VDL
Stèle commémorative à la mémoire de l'équipage du bombardier américain de l'US Air Force B17 « The Betty L. » à Vallères / 24 juin 2017 / © Amira Bouziri / France 3 Centre - VDL

Il aura fallu 73 ans pour se souvenir du bombardier de l'US Air Force B17 « The Betty L. » Depuis ce samedi, une plaque commémore à Vallères, la mémoire de son équipage. La « Forteresse volante » s'est écrasée en Touraine, le 24 juin 1944, après avoir été touchée par un tir allemand. 

Par JB

« En mémoire de l’équipage qui a combattu pour notre liberté »




73 ans après, jour pour jour, le souvenir du bombardier de l'US Air Force B17 renaît. Depuis ce samedi, une plaque commémore, à Vallères, la mémoire de l’équipage du « Betty L. ». La « Forteresse volante » s'est écrasée en Touraine, le 24 juin 1944, après avoir été touchée par un tir allemand lors du bombardement du pont de chemin de fer sur la Loire, à La Riche. Quatre membres de l'équipage ont alors été tués, quatre ont été faits prisonniers, et un seul aviateur a été recueilli par la Résistance.

 

24 juin 1944




Le 24 juin 1944, à l’aube, un bombardier de l'US Air Force décolle de la base de Ridgewell, en Angleterre. L'avion s'approche de son objectif : Un pont de chemin de fer sur la Loire, à La Riche. Il est touché par un obus allemand de la Flak stationnée à Ballan-Miré. Neuf hommes sont à bord du « Betty L. » Les mitrailleurs sont tués sur le coup par l'explosion. Le bombardier, le lieutenant Ray Stewart, parvient à lâcher des bombes. Les six survivants sautent en parachute, avant que leur avion n'aille s'écraser à l'ouest, à proximité de Vallères. Le parachute du lieutenant Richard L. Kellum est transpercé par des débris de l’avion. L’homme tombe en chute libre et s'écrase. Quatre autres militaires ont ouvert leur parachute trop tôt. Ils sont repérés par les Allemands qui les font prisonniers. Le lieutenant Ray Stewart, blessé, est secouru par des Français qui le dissimulent dans la forêt avant d’être recueilli par la Résistance. Plus tard, le lieutenant Stewart participera à des réceptions de parachutages et au sabotage de lignes téléphoniques avant de retrouver l'armée américaine du général Patton fin août, à Tours. Il gardera des contacts avec ses amis et sauveurs tourangeaux pendant cinquante ans. Ses camarades, eux, furent libérés en 1945.

Laure Charmeteau, témoin du crash quand elle avait 22 ans, se souvient :

« Un morceau de la queue de l'avion est tombé dans la cour. »




 

Laure Charmeteau a été témoin du crash le 24 juin 1944. Elle avait 22 ans. / © Amira Bouziri / France 3 Centre - VDL
Laure Charmeteau a été témoin du crash le 24 juin 1944. Elle avait 22 ans. / © Amira Bouziri / France 3 Centre - VDL

 

Mobilisés pour le devoir de mémoire




L'association Touraine Mémoire 44 a souhaité faire de la date du samedi 24 juin (jour du crash) à Vallères, un grand évènement commémorant le crash du bombardier B-17 et ainsi faire honneur à la mémoire de son équipage : pilotes, navigateur, bombardier, mécanicien ou mitrailleurs alliés de l’US Air Force, morts pour la France ou faits prisonniers par les Allemands en 1944.



Les bénévoles de l'association Touraine Mémoire 44 organisent des reconstitutions historiques de la seconde guerre mondiale / © Amira Bouziri / France 3 Centre - VDL
Les bénévoles de l'association Touraine Mémoire 44 organisent des reconstitutions historiques de la seconde guerre mondiale / © Amira Bouziri / France 3 Centre - VDL



Les bénévoles de l'association Touraine Mémoire 44 ont donc pris l'initiative en partenariat avec la Mairie et le Conseil Départemental d’ériger une stèle, à proximité du lieu du crash pour rendre hommage à ces combattants américains. Une Couronne de fleurs a aussi été déposée par le conseil départemental d’Indre et Loire.


Sur le même sujet

Les miss régionales de passage à Châteauroux

Près de chez vous

Les + Lus