CARTE. Confinement : calculez la zone de 10 km autour de chez vous en Centre-Val de Loire et ailleurs

Ce mercredi 31 mars, le Président de la République a annoncé de nouvelles mesures pour endiguer l'épidémie. Après un, vingt, puis cinq kilomètres, découvrez le nouveau périmètre à votre disposition dans ce qui s'apparente à un troisième confinement.

Si le mot "confinement" n'a pas été employé par la Président de la République lors de son allocution ce mercredi 31 mars, c'est bel et bien la troisième fois que les français voient leurs libertés se restreindre de la sorte. Les "mesures de freinage" mises en place dans les 19 départements ont été élargies à l'ensemble du territoire métropolitain. Le couvre-feu, fixé à 19h, reste aussi de mise.

En Centre-Val de Loire, la circulation du virus est très active et demeurait au-dessus du seuil du gouvernement, fixé à 250 cas pour 100 000 habitants. Dans le Loir-et-Cher, le Cher, l'Indre-et-Loire et l'Eure-et-Loir, il dépassait les 300 cas. Même si les mesures n'étaient pas d'envergure nationale, nous risquions donc fortement d'être concernés. 

Comme en Ile-de-France et dans les Hauts-de-France auparavant, certains commerces devront fermer leurs portes et il sera impossible de se déplacer à plus de dix kilomètres, sauf motif impérieux, à compter de ce samedi 3 avril. Au-delà de cette distance, vous devrez vous munir d'une attestation. Vous pouvez calculer ce périmètre par rapport à votre position en un clic grâce à cet outil.

"Vacciner, vacciner, vacciner"

Hier soir, Emmanuel Macron annonçait aussi la fermeture des établissements scolaires, de l'école maternelle jusqu'au lycée pour une durée de trois semaines. Il précisait également que les trois zones de la carte scolaire (A, B et C) serait en vacances en même temps pendant les deux semaines suivantes. "Je sais que cette réorganisation implique des changements profonds pour les parents d'élèves et les familles, mais c'est la solution la plus adaptée pour freiner le virus".

Le chef de l'Etat n'a pas manqué de rappeler l'importance de la vaccination pour parvenir à sortir de cette crise sanitaire. "D'ici la fin de l'été, tous les Français de plus de 18 ans qui le souhaitent pourront être vaccinés" promettait-il hier soir depuis l'Elysée. En attendant, les capacités de réanimation seront renforcées et davantage de personnels mis à contribution.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
region centre-val de loire confinement santé société covid-19 transports