Cet article date de plus de 6 ans

Urbaffect : le paysage affectif

Paysages vous invite chaque semaine à poser un regard différent sur notre région. Aujourd'hui il se pose sur le rapport affectif et l'approche sensible que nous entretenons avec le paysage.
Pourquoi aimons nous certains lieux, plus que d'autres ? 
Peut-on parler de paysages affectifs sans en être obligatoirement conscients ?
Nos choix relèvent-ils des aspects pratiques, fonctionnels ou esthétiques ?

A l'université de Tours, l'unité de recherche nommée CITERES, s'efforce de répondre à cees questions avec Georges-Henry Laffont, chercheur - géographe, et l'équipe pluridisciplinaire de chercheurs du laboratoire. 
Georges-Henry habite Tours depuis 4 ans. Comme chacun, petit à petit, il s'est créé ses repères, ses lieux. Pour illustrer ses travaux de recherche il emmène l'équipe de tournage sur l'île Aucard, un de ses lieux favoris, pour nous raconter son approche, son ressenti... Sa relation avec le lieu.

[VIDEO] reportage : Sylvain Hadelin, Laurent Amblard et Eve Manier


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
paysages à l'antenne vos rendez-vous environnement société urbanisme aménagement du territoire