• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Vague de froid : les premiers inquiétés, ce sont les légumes

La vague de froid qui traverse de nouveau le pays pénalise les cultivateurs de fruits et légumes - Photo d'illustration / © DERRICK CEYRAC / AFP
La vague de froid qui traverse de nouveau le pays pénalise les cultivateurs de fruits et légumes - Photo d'illustration / © DERRICK CEYRAC / AFP

Dans la région, les maraîchers craignent un retard de leur production. 

Par Avec AFP

Une récolte retardée, et moins abondante. C'est ce que craignent les producteurs de fruits et légumes de la région alors qu'une nouvelle vague de froid traverse le pays, à la veille du printemps. 

Une année difficile


"C'est la troisième vague de froid sévère de l'hiver, et nous avons eu aussi énormément d'eau, ce qui nous pénalise, car les plantations de printemps ont pris beaucoup de retard dans les champs" témoigne auprès de l'AFP Angélique Delahaye, maraîchère dans l'Indre-et Loire.

Si notre région est souvent présentée comme le jardin de la France, ce jardin est cette fois "bien froid et gris".

Les températures, en moyenne 6 à 7 degrés de moins que les normales saisonnières, rendent les légumes timides. Dans son entreprise d'une trentaine d'hectares pour une quarantaine d'employés, Angélique Delahaye attend que sa production veuille bien montrer le bout de son nez. "Nous avons planté beaucoup de salades pour Pâques qui ne seront pas prêtes cette année", regrette-t-elle. 

Presque une habitude


Selon elle, le froid va aussi avoir peser sur les maraîchers sous serre. La facture de chauffage va être plus élevée, ce qui risque de faire remonter les prix.

"Nous avons pris l'habitude de vivre avec des aléas de ce type" relativise l'agricultrice, mais "il faut surtout que cela ne dure pas trop longtemps". Pour le moment, aucun département de la région Centre n'a été placé en vigilance orange. 

Sur le même sujet

Un parcours sécurisé pour les jeunes migrants

Les + Lus