Une affaire d'escroquerie aux chèques en bois jugée à Blois

L'affaire "Escrochèques 41", élucidée par la gendarmerie en 2012, occupera le tribunal correctionnel de Blois toute la journée. Douze personnes sont jugées dans ce dossier. 

Ce mardi 16 décembre, douze personnes impliquées dans une vaste escroquerie aux chèques en bois en 2012 vont être jugées au tribunal correctionnel de Blois.

Rappel des faits

Plus de 200 victimes ont déclaré avoir reçu un chèque en bois, entre fin 2010 et fin 2011, pour la vente d'un véhicule, de matériel d'outillage ou encore de matériaux de construction. En 2012, des hommes appartenant à la communauté des gens du voyage sont interpellés dans cette affaire.  

Le préjudice s'élèverait à plus de 600 000 euros. Pour piéger leurs victimes, les individus ouvraient des comptes bancaires sur lesquels ils déposaient une petite somme d'argent, suffisante pour obtenir un chéquier. Ensuite, ils achetaient des véhicules avec des chèques sans provision afin de les revendre.