• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Villes et campagnes : le Front National gagne du terrain

Les trois principales têtes de liste étaient invitées, à France 3 Centre-Val de Loire pour le débat d'entre-deux-tours. / © France 3 Centre-Val de Loire
Les trois principales têtes de liste étaient invitées, à France 3 Centre-Val de Loire pour le débat d'entre-deux-tours. / © France 3 Centre-Val de Loire

Le Front National est arrivé en tête à l’issue du 1er tour avec 30,49% des voix. L'extrême droite a fait un bon score en milieu rural et gagné des voix en périphérie des villes. Les trois principales têtes de liste reviennent sur la percée du FN. 

Par D.Cros

Dimanche 6 décembre, les électeurs de la région ont placé le Front National en tête des suffrages : 30,49%L'Union de la Droite et du Centre est arrivée deuxième avec 26.25% et la liste de gauche emmenée par François Bonneau a fait  24,31%

Philippe Loiseau triple son score de 2010 où il avait reçu 11,2% des suffrages au premier tour. 

La percée du Front National

Les villes de Blois et de Chartres sont très parlantes pour bien comprendre la percée du Front National. Celle de Blois d'abord, Blois où le Parti Socialiste résiste (en rouge sur la carte) mais autour beaucoup de bleu ... synonyme de la vague bleue marine.
Carte réalisée par les étudiants de l'école de journalisme de Tours d'après les chiffres du Ministère de l'Intérieur. / © France 3 Centre-Val de Loire
Carte réalisée par les étudiants de l'école de journalisme de Tours d'après les chiffres du Ministère de l'Intérieur. / © France 3 Centre-Val de Loire
C'est encore plus flagrant pour l'agglomération de Chartres où plus on s'éloigne du centre urbain, qui a voté pour les partis classiques, plus la tendance est au Front National.
Carte réalisée par les étudiants de l'école de journalisme de Tours d'après les chiffres du Ministère de l'Intérieur. / © France 3 Centre-Val de Loire
Carte réalisée par les étudiants de l'école de journalisme de Tours d'après les chiffres du Ministère de l'Intérieur. / © France 3 Centre-Val de Loire
Pour ce 1er tour des élections régionales, il y a clairement un retournement de situation en zone urbaine. 

Comment réinvestir les centre-villes, là où le FN était absent jusqu'à présent?

Invités pour un débat d'entre-deux-tours sur le plateau de France 3-Centre-Val de Loire, le mercredi 9 décembre, les trois principales têtes de liste répondent à cette question. 

Philippe Vigier tête de liste LR-UDI-MODEM : "Une politique d’aménagement du territoire équilibré c’est ville et campagne. C’est une vraie complémentarité. Y a des endroits où il faut faire plus à l’heure actuelle car ce sentiment d’abandon progresse. Dans les villes il faut accompagner un certain nombre d’équipements structurants. Il y a un problème de compétitive de nos territoires. On a besoin des villes qui jouent un rôle d’animation et on a besoin d’une complémentarité avec le monde rural".

François Bonneau tête de liste PS-PRG-EELV : "Nous avons mobilisé des fonds pour aider les agglomérations à développer ses aménagements. Par ailleurs, il y a des plans pour les équipements de qualité : équipement culturel sur Chartres, salle de sports à Fleury-les-Aubrais ou encore la salle du jeu de Paume à Blois. Les jeunes nous demandent de développer et soutenir des services de qualité. Les agglomérations sont une image de notre territoire pour aller plus loin".

Philippe Loiseau tête de liste FN : "Si le Front National progresse dans les zones urbaines, c’est bien entendu du aux résultats de vos politiques menées aux uns et aux autres en alternace. Je me répète certes mais c’est quand même cela la réalité. Quand je vous entends dire, il faudrait faire ceci ou cela, pourquoi cela n’a pas été fait plus tôt. Les jeunes se sentent livrés à eux-mêmes, c’est dû à la politique gouvernementale d’aujourd’hui".

 

► VOIR CET EXTRAIT DANS LE DÉBAT D'ENTRE-DEUX-TOURS

Extrait débat d'avant le 2nd tour des élections régionales avec les 3 têtes de liste du Centre-VDL
Villes et campagnes : le FN gagne du terrain . La liste du Front National est arrivée en tête à l’issue du premier tour avec 30,49% des voix. Philippe Loiseau triple son score de 2010 où il avait reçu 11,2% des suffrages au premier tour. Largement plébiscité dans le milieu rural, le FN gagne des voix en périphérie des villes. Les trois principales têtes de liste au 2nd tour des régionales Intervention de Philippe Loiseau, FN - François Bonneau, PS-PRG-EELV et Philippe Vigier, UDI-LR-MODEM - France 3 Centre VDL

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Indre-et-Loire : un Rabelais de poche aux enchères le 16 juin

Les + Lus