Le zoo de Beauval enregistre plus d'un million de visiteurs en 2020 après 20 semaines de fermeture

La crise sanitaire a contraint le zoo de Beauval de fermer ses portes pendant plus de 4 mois en 2020. Malgré cette fermeture, le parc enregistre 1,2 million de visiteurs, soit une baisse de seulement 25% par rapport à 2019.

Lors de sa réouverture le 2 juin, les visiteurs sont venus en masse découvrir le zoo de Beauval - Photo d'illustration
Lors de sa réouverture le 2 juin, les visiteurs sont venus en masse découvrir le zoo de Beauval - Photo d'illustration © Pierrick DELOBELLE/BERRY REPUBLICAIN/MAXPPP

"Avec la crise sanitaire, les français ont davantage visité le pays cet été. Beaucoup de parisiens sont aussi venus chez nous" constate Rodolphe Delort, le directeur du zoo de Beauval. Au total, 1,2 million de touristes ont permis à l'établissement de limiter les dégâts économiques provoqués par la crise sanitaire  :"Nous avons même pu recruter 100 personnes de plus pendant l'été". Entre juin et août, le taux de fréquentation du parc a même augmenté de 16% par rapport à 2019 sur la même période.

Seul 6 des 1050 salariés testés positifs cet été

Le 8 février dernier, le nouveau dôme équatorial a ouvert au public pendant une très courte durée, puisque le parc a fermé ses portes le 15 mars. " C'est la plus grande du parc. Elle permet de se familiariser avec les êtres vivants de Madagascar, Malaisie ou encore d'Amazonie. Elle sensibilise nos visiteurs à la préservation de l'environnement" explique le directeur. Il note qu'elle a cependant connu du succès cet été malgré son inauguration très perturbée par la crise sanitaire.

Lors de la réouverture en juin dernier, "nous avons demandé au gouvernement de nous faire confiance pour assurer la sécurité de tous". Au début, le port du masque était obligatoire dans les lieux fermés. A partir de la mi-août, il s'est étendu à l'ensemble du parc. "100 bornes de gel hydroalcoolique ont été installées, des sens de circulation instaurés et les lieux de restauration étaient souvent désinfectés". Les résultats de cette opération ont pu être constatés : sur les 1050 salariés qui travaillent au sein du parc, seuls 6 ont été testés positifs. Il s'agissait de cas asymptomatiques, d'après le directeur du zoo.

"A la Toussaint, nos hôtels étaient complets et on a dû mettre les touristes dehors"

Le directeur du parc Rodolphe Delort se dit cependant "déçu" de ne pas avoir ouvert le parc pendant toutes les vacances de la Toussaint. " On nous a annoncé qu’on devait fermer le jeudi soir, soit 3 jours avant la fin des vacances. A la toussaint, nos hôtels étaient complets et on a dû mettre les touristes dehors". Ses équipes ont alors profité de la fermeture du parc pour "faire des travaux d'amélioration, de décoration  pour contribuer au bien-être des pensionnaires".

Fermé depuis fin octobre et jusqu'au 30 janvier, un peu plus de 500 salariés ont été placés en chômage partiel et 250 continuent de s'occuper des animaux et de l'entretien du parc. Le zoo a aussi eu droit à des aides de la part de l'Etat, notamment pour les besoins des résidants. La direction estime malgré tout la perte économique du parc à "une dizaine de millions" sur l'ensemble de l'année.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
zooparc de beauval animaux nature zoo