Cet article date de plus de 8 ans

L'homme interpellé avec des explosifs transféré à la Sdat

Interpellé vendredi en Corse avant la série d'attentats qui a touché une vingtaine de résidences dans l'île, le suspect a été transféré dimanche à la sous-direction antiterroriste de la PJ en région parisienne.
Le suspect serait un membre présumé du Front de libération nationale de la Corse-Union des combattants (FLNC-UC).
Le suspect serait un membre présumé du Front de libération nationale de la Corse-Union des combattants (FLNC-UC). © AFP / Pascal Pochard-Casabianca
Il s'agit de Paul-André Contadini, un militant nationaliste de 32 ans, membre présumé du Front de libération nationale de la Corse-Union des combattants (FLNC-UC), connu de la justice pour des faits de terrorisme avec une condamnation en 2008 pour des attentats au début des années 2000. Il avait été interpellé vendredi près de Lama en Balagne avant la nouvelle "nuit bleue" qui a touché 26 résidences secondaires de l'île, selon un dernier bilan.

L'enquête sur cet homme et celle sur la série d'attentats sont conduites par la section antiterroriste du parquet de Paris, qui a saisi les services de gendarmerie et de la police judiciaire locale, ainsi que la sous-direction antiterroriste (Sdat) de la PJ à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine). Les attentats n'ont pas été revendiqués, mais une inscription FLNC-UC été retrouvée sur l'une des résidences visées à Serragia, un hameau de Sartène (Corse-du-Sud).
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
attentat politique société faits divers