• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Un retraité de la « French Connection » replonge dans le trafic international de stupéfiants

A l'arrière de la Kangoo, 354 kgs de savon contenant de la cocaïne diluée / © Guardia Civil
A l'arrière de la Kangoo, 354 kgs de savon contenant de la cocaïne diluée / © Guardia Civil

Laurent Fiocconi, 71 ans, dit "El Mago" (le magicien) pour ses talents reconnus de chimiste, a été arrêté en Espagne alors qu'il s'apprêtait à franchir la frontière avec une cinquantaine de kilos de cocaïne.

Par Grégoire Bézie

L'affaire remonte au 23 novembre dernier. Sur l'autoroute espagnol (AP7), au niveau de La Jonquera (proche de la frontière française du Perthus), les douaniers espagnols repèrent une Kangoo immatriculé en Corse et décident de la contrôler. A bord du véhicule, Laurent Fiocconi, 71 ans, son fils, Jacques Benoit Fiocconi, 23 ans, et 354 kgs de savon contenant de la cocaïne diluée. Le dosage n'est pas encore clairement établi, mais pourrait représenter après extraction, un poids d'une cinquantaine de kilos de cocaïne.
Trafic de stupéfiant : Arrestation de Laurent Fiocconi

Laurent Fiocconi, "retraité" du trafic de stupéfiants

Laurent Fiocconi, né en 1941 à Perpignan, est connu sous les surnoms de "Charlot", et "le magicien" pour ses talents reconnus de chimiste. Il a publié, en novembre 2010, un livre racontant son épopée dans le grand banditisme et les trafics internationaux de stupéfiants sous le titre : « Le Colombien : des parrains corses aux cartels de la coke ». Il s'y décrivait alors comme un paisible retraité, profitant de sa femme et ses enfants pour rattraper le temps perdu regrettant même que "les flics ne croient jamais qu'un voyou puisse prendre sa retraite".

Son fils, Jacques Benoit Fioconni, né en 1989 à Rio de Janeiro, est officiellement dirigeant d'une société de commerce en gros de parfumerie et produits de beauté dont le siège est établi à Pietralba (Haute-Corse), le village de la famille.
Laurent Fiocconi, "paisible retraité" en octobre 2009
22/10/2009 : Rencontre entre un ancien policier Jean-Marie Flori et Laurent Fiocconi. Sujet d'Antoine Albertini et Sylvie Garat

 

Sur le même sujet

Centre d’enfouissement de Prunelli di Fium’Orbu, dialogue de sourds

Les + Lus