Le tabac est la première cause de mortalité établie en France. Selon l'Agence Régionale de la Santé (ARS) de Corse, le tabagisme serait responsable de 500 décès annuels dans l'île.

La cour des comptes vient ainsi de publier un rapport qui démontre l'absence d'une véritable politique de lutte contre le tabagisme, en particulier chez les femmes, les jeunes et les personnes les plus pauvres. La cour s'inquiète de reculs préoccupants et formule une trentaine de recommandations


3 jeunes sur 10 déclarent fumer au quotidien

Le tabac est la première drogue consommée par les jeunes Français : 26,3 % des jeunes de 15 ans sont des fumeurs réguliers. Selon des chiffres de 2005 de l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT), à 17 ans, presque trois quarts des jeunes Corses interrogés disent avoir expérimenté le tabac et 33 % déclarent un tabagisme quotidien, ce qui situe la Corse dans la moyenne de consommation des départements français.


73.000 décès imputables au tabac en France

Selon une estimation publiée dans La Revue du praticien (mars 2012), 73.000 décès sont attribuables au tabac en France en 2011. L’estimation se fonde sur les données de mortalité par cancers, maladies cardiovasculaires, maladies respiratoires et maladies infectieuses.

Elle porte uniquement sur les fumeurs actifs et pas sur la mortalité des non-fumeurs attribuable à leur exposition au tabagisme passif.  Le tabagisme passif tue lui chaque année entre 3.000 et 5.000 personnes qui ne fument pas.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité