Drame du Renoso : l’émotion 50 ans après

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sebastien Tieri
L'avion Boeing 307 à bord duquel s'effectuait le vol
L'avion Boeing 307 à bord duquel s'effectuait le vol © Photo DR

Le 29 décembre 1962, 25 passagers et membres d'équipage disparaissaient dans un accident d'avion sur le Monte Renoso. Ce samedi plusieurs cérémonies ont eu lieu en hommage à Bastia et Ghisoni.  

25 morts, c’est le terrible bilan de cette catastrophe aérienne qui a endeuillé la Corse il y a tout juste 50 ans.
Le 29 décembre 1962 le Boeing 307 de la compagnie Air Nautic décolle de Bastia pour rejoindre Nice via Ajaccio. L’appareil s'écrase sur le Monte Renoso au dessus de Ghisoni. A son bord les équipes senior masculine et féminine de l’emblématique BBCB , le club de basket bastiais.
Aucun des 25 passagers et membres d’équipage ne survivra à ce drame. Les mauvaises conditions météo empêchant les secours d’accéder rapidement au lieu de l’accident.
Des joueurs blessés ou absents qui n 'ont pas effectué le déplacement témoignent encore 50 ans après de leur émotion, de l’effroi de voir ainsi disparaître leurs amis et partenaires de jeu. Ils racontent aussi le temps des obsèques où Bastia s’était arrêtée de vivre, 30 000 personnes se recueillant devant les dépouilles des jeunes décédés.




Ce samedi à Bastia et Ghisoni plusieurs cérémonies ont eu lieu en mémoire des victimes de ce crash. L’accident est la conséquence « d’une série de fautes de l’équipage notamment concernant la tenue de l’altitude de sécurité » selon le rapport d’enquête.

Les cérémonies à Ghisoni suivies par Guillaume Leonetti et Pierre Nicolas. 

durée de la vidéo: 02 min 42
50 ans Drame du Renoso





En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.