• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Forte augmentation des destructions par incendie en Corse souligne Marc Désert, procureur général de la République

Palais de Justice de Bastia, 11 janvier 2013 / © FTViastella
Palais de Justice de Bastia, 11 janvier 2013 / © FTViastella

Le procureur général de la République près la cour d'appel de Bastia a déploré vendredi 11 janvier la multiplication des destructions par incendie l'an dernier en Corse, où 19 homicides ont été commis.

Par Jean Crozier

Le procureur général Marc Désert a qualifié, lors de l'audience solennelle de rentrée de la cour d'appel de Bastia, de "phénomène préoccupant" la multiplication des destructions par incendie qui se sont élevées à 399 en 2012.

Le nombre des ces destructions de véhicules, engins de chantiers, bateaux et autres hangars, a été multiplié par deux en cinq ans (177 en 2008). Il est difficile, a ajouté M. Désert, de faire la part entre contentieux de voisinage, escroqueries et extorsions de fonds dans ces affaires.

200 homicides et tentatives dont 101 règlements de comptes en 6 ans

M. Désert a souligné que 19 homicides avaient été perpétrés en Corse en 2012, contre 22 en 2011, le nombre de tentatives (16) restant identique. En six, ans, a-t-il rappelé, 101 règlements de comptes ont été enregistrés en Corse. La plupart de ces affaires sont traitées par la Juridiction interrégionale spécialisée de Marseille (Jirs) chargée des dossiers de grand banditisme. Il a en outre précisé que 85 attentats, revendiqués ou non, avaient été perpétrés en 2012.

Les saisies de stupéfiants ont augmenté l'an dernier avec les prises de 70 kg de résine de cannabis, 3 kg d'héroïne et 2,3 kg de cocaïne. Avec 30 tués et 445 blessés, le bilan des accidents de la route est en légère diminution mais demeure préoccupant, a conclu M. Désert.
DMCloud:27857
Marc Désert, Procureur général de la République


Sur le même sujet

Entretien avec François Charles, président de l'association l'Arcu

Les + Lus