Cet article date de plus de 8 ans

Trafic ferroviaire totalement paralysé depuis neuf jours en Corse

Depuis plus d'une semaine, la circulation des trains est paralysée aux Chemins de Fer de la Corse (CFC). Les négociations entre personnels grévistes CGT et la direction des CFC n'ont toujours pas abouti.  En Haute Corse, un collectif d'usagers et d'abonnés réclame des moyens de transport.
Plus de train depuis 7 jours
Plus de train depuis 7 jours © FTViastella
Au huitième  jour du conflit, le dialogue semble rompu entre les parties.  Plus aucun train ne circule en raison d'une grève de 120 salariés. Le 24 janvier dernier, la CGT Cheminot a lancé un appel à un mouvement de grève illimitée. Le syndicat réclame la révision du nouveau statut social des cheminots en cours de validation.Les parents des lycéens et collégiens qui empruntent régulièrement le train ont décidé de se réunir en collectif.

Son dernier volet - la rénumération - a été adopté le 14 décembre 2012 par l'Office des transports de la Corse (OTC) et le Syndicat des travailleurs Corse (STC), majoritaire au sein de l'entreprise des Chemins de fer de la Corse, un accord dénoncé par la CGT Cheminot.  

"Une perte de revenus de près de 800 euros par an"

Pour le syndicat, de nombreux points posent problèmes, dont principalement, "une perte de revenus de près de 850 euros par an pour certains agents" a affirmé, Barthélemy Luciani, délégué CGT de la CFC. Pour être définitivement validé, le statut social des cheminots doit être adopté par l'Assemblée de Corse. Ce sera fin janvier ou fin février au plus tard.

Trafic suspendu et grève illimitée

Les rames, remisées dans les gares de triage de Bastia et d’Ajaccio, ne sont pas remplacées par des bus. Un programme indicatif de la circulation est consultable sur le site www.cf-corse.fr, onglet «infos réseau». Renseignements dans les gares ou également par téléphone au: 04.95.32.80.57.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
mouvement social grève transports