• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Apprentis voleurs filmés: des excuses ou les gendarmes

Ce sont les caméras de surveillance de la route du village qui ont trahis les voleurs (illustration) / © MARTIN BUREAU / AFP
Ce sont les caméras de surveillance de la route du village qui ont trahis les voleurs (illustration) / © MARTIN BUREAU / AFP

Un voleur qui rend son butin avec lettre d'excuses et chocolats, cela c'est déjà vu. Alors, les responsables de la station de ski du Val d'Ese, à Bastelica (Corse-du-Sud),ont décidé d'offrir via internet une dernière chance aux auteurs d'un vol commis dans la nuit de mardi à mercredi dernier. 

Par Grégoire Bézie

C'est sur le site internet de la station du Val d'Ese - Bastelica, ainsi que sur leur page facebook, que la direction de la station s'est fendue mercredi 6 mars d'un petit mot à l'intention des voleurs ayant visité leurs installations, pour les inviter à s'excuser, plutôt que d'avoir à porter plainte. Les dégâts sont mineurs, mais surtout les responsables du Val d'Ese expliquent disposer d'une vidéo identifiant les auteurs.  

Route surveillée par trois caméras​​

"Hier soir, (mardi 5 mars, ndrl) en quittant la station du Val d'Ese, nous avons fermé l'ensemble des structures et rejoint le village comme tous les soirs. Nous n'avons croisé qu'une seule voiture en descendant", expliquent-ils.

Le lendemain les responsables indiquent "avoir constaté que la station du Val d'Ese avait été cambriolée et dégradée dans la nuit. Rien de grave, quelques euros et de la nourriture volée ou dégradée. Mais le principe est stupide et la dégradation insupportable", ajoutent les dirigeants de la station.

Sauf que pas de chance, pour les apprentis vauriens, "la route d'accès à la station est surveillée par trois caméras mis en place pour la sécurité routière. Vous ne le saviez pas pas cela permet de veiller sur le trafic au niveau du village, mais aussi d'identifier les véhicules qui pourraient mal agir". indiquent les responsables dans leur message.

Des excuses ou les gendarmes

Les voleurs ont donc été filmés, la voiture identifiée, tout comme ses passagers: trois jeunes personnes. Mais plutôt que d'en appeler aux gendarmes, les responsables de la station ont décidé de tenter une action pédagogique.

"Nous proposons par ce message aux deux jeunes filles et au jeune homme de se présenter à la mairie de Bastelica pour présenter des excuses. Cela pourra clore ce stupide incident et éviter une prochaine plainte. A bon entendeur salut !" concluent-ils fixant un ultimatum de 48 heures aux jeunes voleurs pour se manifester.


A lire aussi

Sur le même sujet

Fête de la musique : à Bastia, trois studios de répétitions mis à disposition de groupes amateurs

Les + Lus