• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Corse: tentative d'attentat contre la mairie de Linguizzetta

La charge était placée contre le rideau de fer de l'entrée de la mairie. / © Céline Dupeux/FTViaStella
La charge était placée contre le rideau de fer de l'entrée de la mairie. / © Céline Dupeux/FTViaStella

La mairie de Linguizzetta (Haute-Corse), située à 50 km au sud de Bastia a été la cible d'une tentative d'attentat dans la nuit de mercredi à jeudi. Une charge explosive couplée à une bouteille de gaz, a été découverte jeudi matin devant les locaux, avant d'être neutralisée par les démineurs.

Par Grégoire Bézie

Il était 7h30, jeudi 21 mars quand la gendarmerie a été avisée de la présence d'une bouteille de gaz devant la mairie de Linguizzetta, située aux Marines de Bravone, sur la plaine orientale, à 50 kilomètres au sud de Bastia. Un important dispositif de sécurité a été mis en place pour sécuriser les lieux.

Les démineurs ont découvert au pied du rideau de fer de la porte d'entrée de la mairie, un fût de bière rempli de fioul avec un détonateur couplé à une bouteille de gaz. 

La charge composée d'un fût de bière rempli de fioul avec un détonateur couplé à une bouteille de gaz / © DR
La charge composée d'un fût de bière rempli de fioul avec un détonateur couplé à une bouteille de gaz / © DR
Sur la nationale 198, la circulation a été coupée et déviée, trois kilomètres en amont et en aval de la mairie de Linguizzetta, au lieu dit Bravone. La déviation, qui passe par la montagne, n'était pas accessible aux poids lourds. Des dizaines de camions ont du patienter sur place, en attendant la réouverture de la circulation peu avant 10h. 

Tentative d'attentat contre la mairie de Linguizzetta


La plaine orientale sous pression touristique

En août 2011, la résidence Sognu di Mare, située aux Marines de Bravone, avait fait l'objet d'une alerte à la bombe contraignant les secours à évacuer les 1200 touristes du complexe touristique.

En janvier 2012, six personnes avaient été mises en examen pour "association de malfaiteurs" et "destruction de biens à l’aide de substances explosives", suite à des attentats perpétrés contre des engins de chantier et des résidences secondaires en 2010 et 2011 dans le même secteur.

La plaine orientale, dont le littoral est un secteur en pleine expansion immobilière, est composée pour une grande part de villages de tourisme et de résidences secondaires. 
Corse: tentative d'attentat contre la mairie de Linguizzetta
Severin Medori, maire de Linguizzetta; Claude Valadier, sous-préfet de Corte

 

Sur le même sujet

S'engager comme pompier volontaire, portraits

Les + Lus