• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Assises de Corse-du-Sud: dix ans pour un crime passionnel

 / © ANNE-CHRISTINE POUJOULAT/AFP
/ © ANNE-CHRISTINE POUJOULAT/AFP

Les jurés de la cour d'assises de Corse-du-Sud ont condamné dans la soirée du jeudi 13 juin, Antonio da Costa à dix de réclusion criminelle, pour le meurtre de l'amant de sa femme à Corte en 2009, confirmant la peine prononcée en première instance à Bastia.

Par Grégoire Bézie

Au terme de deux jours d'audience, les jurés de la cour d'Assises de Corse-du-Sud ont confirmé la peine prononcée en janvier 2012 à Bastia, écartant la notion de préméditation, malgré le réquisitoire de l'avocat général, qui avait demandé 18 ans de prison, comme en première instance.

Antonio da Costa, un ouvrier portugais de 46 ans, a été condamné à dix de prison pour avoir poignardé l'amant de sa femme, José da Silva, en novembre 2009 à Corte.

Le matin des faits, en bordure de la route nationale 200, l'accusé a reconnu avoir eu une altercation avec son compatriote.

Dans la bagarre, Antonio da Costa avait poignardé José da Silva, avec un couteau de combat de 36 cm, occasionnant huit plaies à sa victime, avant de se livrer aux gendarmes. 

Sur le même sujet

Corse : signature de la 4e convention tripartite entre l’État, la collectivité et l’université 

Les + Lus