• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Assises: Maurice Dorde condamné à dix ans de prison avec mandat de dépôt

Le dossier d'un viol commis il y a 30 ans devant la cour d'assises de Corse-du-Sud / © FTViaStella/Capture d'écran
Le dossier d'un viol commis il y a 30 ans devant la cour d'assises de Corse-du-Sud / © FTViaStella/Capture d'écran

L'avocat général avait requis 14 ans de prison à l'encontre de Maurice Dorde.  Cet homme de 78 ans comparaissait devant les Assises de la Corse du sud pour viol sur mineurs commis il y a 25 ans.

Par Grégoire Bézie

Pénible procès devant la cour d'assises de Corse-du-Sud où un homme de 78 ans comparait depuis le 20 juin pour plusieurs viols sur mineurs. Les faits se sont déroulés en 1988 à Piedicroce, en Haute-Corse. C'est une plainte, à six jours de la prescription des faits, qui a permis d'ouvrir le dossier. 

Sans la plainte pour viol d'une jeune femme de 33 ans, aujourd'hui principal témoin dans ce dossier, l'affaire n'aurait sans doute jamais été révélée au grand jour.

Mais voilà, six jours avant la prescription des faits et trente ans après qu'ils étaient commis, la jeune femme s'en est ouverte à la justice. De l'enquête, a émergée d'autres viols sur d'autres mineurs, commis en 1988 à Piedicroce, un petit village de Haute-Corse, situé à 50 kilomètres au sud de Bastia.

Jeudi après-midi, devant la cour d'assises de Corse-du-Sud, la jeune femme s'est retrouvée en face de celui qu'elle accuse de l'avoir violée lorsqu'elle était âgée de huit ans. Comme elle, plusieurs victimes sont également venues témoigner.

Pour la première fois, une femme a ainsi raconté, dans la douleur, les violences sexuelles qu'elle avait alors subies. Autre témoignage poignant, celui d'une femme qui expliquera à la cour, comment sa sœur, décédée en 1978, lui avait laissé une lettre racontant le viol dont elle avait été victime.
Elle n'était qu'une fillette au moment des faits...
  

L'accusé, un homme âgé de 78 ans, était artisan-peintre aux moments des faits. Il était le voisin de l'une des victimes. Fait rare dans les procès pour viol, le vieil homme a reconnu ses actes. "J'avais des pulsions lorsqu'une personne se trouvait en face, c'était comme ça", a-t-il indiqué à la cour.

Le verdict est tombé ce 21 juin.
DMCloud:80125
Dix ans de prison pour Maurice Dorde
Antoine Vinier Orsetti Avocat de la partie civile Joseph Tavelli Avocat de la défense



DMCloud:79707
Le dossier d'un viol commis il y a trente ans devant la cour d'assises de Corse-du-Sud

 

Sur le même sujet

Entretien avec François Charles, président de l'association l'Arcu

Les + Lus