Les résultats de l'enquête épidémiologique sur les conséquences du nuage radioactif de Tchernobyl examinés à l'assemblée de Corse

Ajaccio, le 4 juillet 2013 / © PASCAL POCHARD CASABIANCA / AFP
Ajaccio, le 4 juillet 2013 / © PASCAL POCHARD CASABIANCA / AFP

Le nuage radioactif de Tchernobyl a causé une augmentation du nombre de maladies thyroïdiennes en Corse. 27 ans après la catastrophe, une enquête épidémiologique commandée par la Collectivité Territoriale de Corse a examiné  plus de 100 000 dossiers médicaux  en Europe dont 5 400 en Corse.

Par Jean Crozier

Josette Risterucci, Présidente de la Commission « Tchernobyl » et le professeur Paolo Cremonesi, chef de service des urgences médicales et chirurgicales de l’hôpital Galliera à Gênes, ont répondu aux questions de la presse, ce jeudi 4 juillet, sur les résultats de l’enquête épidémiologique rétroactive concernant les conséquences du nuage de Tchernobyl sur les populations de Corse.
DMCloud:84443
100 000 dossiers médicaux consultés
Docteur Pascal Vignally Epidémiologiste - Hôpital Gallera - Gênes Docteur Alessio Pitidis Chercheur à l'Institut Supérieur de Santé - Rome Docteur Denis Fauconnier Médecin généraliste

La Commission sur les retombées de Tchernobyl en Corse, constituée par l’Assemblée de Corse et installée le 8 novembre 2010, avait en effet lancé un appel d’offres européen relatif à la réalisation de cette enquête, avalisé par l’Assemblée de Corse fin 2011, faisant suite à de multiples réunions et auditions de personnalités qualifiées et d’experts.
En savoir plus sur le site officiel de la CTC

Sur le même sujet

Les + Lus