Cet article date de plus de 6 ans

Tchernobyl, il y a 28 ans

L'explosion du réacteur No 4 de la centrale nucléaire de Tchernobyl, le 26 avril 1986, fut  le plus grave accident nucléaire du XX siècle. A l'assemblée de Corse, des élus viennent de demander à l'exécutif d'interpeller l'Etat.

Reproduction d'une carte illustrant les différentes zones touchées par les retombées radioactives de l'explosion du réacteur No 4 de la centrale nucléaire de Tchernobyl, le 26 avril 1986, le plus grave accident nucléaire du XX siècle.
Reproduction d'une carte illustrant les différentes zones touchées par les retombées radioactives de l'explosion du réacteur No 4 de la centrale nucléaire de Tchernobyl, le 26 avril 1986, le plus grave accident nucléaire du XX siècle. © STF- AFP
Fabienne Giovannini, élu nationaliste à l'assemblée de Corse, estime que la France n'a pas tiré les leçons de ce drame.

Pour Paul Giacobbi, président de l'exécutif, le débat ne doit pas être politique,mais scientifique : comme les résultats rendus en juillet 2013, par les équipes du professeur Paolo Crémonési de l'hôpital de Gênes qui démontrant un lien de causalité entre l'augmentation des cancers de la thyroïde et le passage du nuage radioactif.
© FTViastella

Un registre des cancers en priorité

Les résultats de cette enquête indépendante lancée par l'assemblée de Corse sont toujours niés par le ministère de la santé.

Pour la  présidente de la commission Tchernobyl à l'assemblée de Corse, Josette Risterucci,  la priorité reste  la  mise en place d'un registre des cancers  pour permettre aux malades de défendre leurs droits.
durée de la vidéo: 01 min 48
Tchernobyl, il y a 28 ans


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé nucléaire