Une affaire de racket déjouée dans l'extrême sud de la Corse

Publié le Mis à jour le
Écrit par Jean Crozier .

Alertés par le gérant d'un bar de Sainte Lucie de Porto Vecchio, l'intervention des enquêteurs de la gendarmerie a permis la mise en examen de deux hommes pour tentative d'extorsion de fonds.

Les deux  hommes mis en examen pour tentative d'extorsion de fonds et placés en détention provisoire sont connus des services de police.

L'un d'eux, Mickaël Minichetti a  déjà essuyé deux tentatives d'assassinat et a été condamné à plusieurs reprises, notamment pour extorsion de fond et braquage.

Mickaël Minichetti, 36 ans, et Michel Chiari, 38 ans, présentés, le 1 er mai,  devant le juge d'instruction Charlotte Dauriac, ont été mis en examen et placés en détention provisoire pour tentative d'extorsion de fond à l'encontre du gérant de l'établissement le Lounge à Sainte-Lucie-de-Porto-Vecchio.

Selon leurs avocats, cités ce 3 mai par le quotidien "Corse-Matin", les deux hommes mis en examen contestent les faits.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité