Le Mega Express Five talonne sur un haut-fond à L'Ile Rousse

ILLUSTRATION - Sister-ship du Mega Express V, le Mega Express II de la compagnie italienne Corsica Ferries, ici dans le port de Toulon / © KoS / FLICKR
ILLUSTRATION - Sister-ship du Mega Express V, le Mega Express II de la compagnie italienne Corsica Ferries, ici dans le port de Toulon / © KoS / FLICKR

En escale technique au port de La Spezia (Italie), le Mega Express Five de la Corsica Ferries a talonné sur un haut-fond à sa sortie du port de commerce de L’Ile Rousse le samedi 31 mai, a indiqué la compagnie maritime italienne au Centre de sécurité des navires (CSN) de Marseille.

Par Grégoire Bézie

"Lors de la manœuvre de sortie, le capitaine a ressenti une légère vibration de coque" a indiqué le CSN dans un courriel d’information, parvenu jeudi 5 juin au commandant Fréderic Edeline, directeur des ports de Haute-Corse.

Fréderic Edeline s’est déclaré "stupéfait, ne voyant pas où l’accident aurait pu se passer", d’autant qu'à cette heure là, "on était à mi-marée avec près de 8 mètres de fond à l’entrée du port de L’Ile Rousse, alors que le Mega Express à un tirant d’eau de 6,80m."

Un enfoncement de 4 centimètres sur 50 mètres​

Selon la société de pilotage en charge de la manœuvre des navires à leur arrivée et départ des ports, “aucun évènement notable n’a été remarqué par le pilote ce jour là."

Et pourtant, les premières investigations menées par l’équipage dès le début de la traversée vers Toulon révèlent "de l’eau dans les cales à combustible (…), ainsi que dans les maille-vides (cofferdam)", parties vides de la structure de la coque du navire.

Dépêchée à Toulon, la société de classification RINA (en charge d’attester la conformité des navires italiens, ndrl), constate "un enfoncement de la coque de 4 centimètres sur 50 mètres", sur toute la partie arrière bâbord du ferry, à près de 6 mètres de profondeur.

Hors du chenal, le Danger de la Pietra​

"C'est incompréhensible, il aurait fallu qu'il touche un rocher, le bout du môle ou quelque chose de fixe pour pouvoir s'abîmer comme cela" a indiqué Fréderic Edeline. Une thèse qui pourrait être confortée par un témoin qui explique avoir vu le ferry passer tout près du Danger de la Pietra, un haut-fond situé à la sortie du port de L'Ile Rousse, à 5,50m de profondeur, mais en dehors du chenal.

Selon la compagnie, le ferry italien a été victime d’un "léger talonnage sur un haut-fond" en sortie de l’Île-Rousse, ce qui ne l'a pas empêché de poursuivre sa route avec ses passagers et de naviguer pendant encore 36 heures avant de signaler l'accident. 

Le Mega Express Five a rejoint un chantier naval à La Spezia (Italie), où le navire est actuellement en cale sèche. Dans l'attente de sa réparation, il a été remplacé par le Sardinia Vera pour les liaisons vers la Corse.
.
Fallait-il y voir une conséquence ? Quelques heures avant son escale ile-roussienne, le Mega Express Five était tombé en panne, lors de son arrivée à Bastia. Victime d’un "black-out", le navire était resté au large une heure avant de finalement rentrer dans le port, encadré par un remorqueur…

Sur le même sujet

Municipales 2020 : Entretien avec Paul-Félix Benedetti, chef de file de Core in Fronte

Les + Lus