Quand Sarrola Carcopino fait concurrence à Ajaccio en créant 44 000 m² de commerces.

Publié le Mis à jour le
Écrit par avec Pauline Lavoix

Le grand Ajaccio poursuit sa mutation. Après 2 ans de batailles administrative et juridique une nouvelle zone commerciale de 44 000m2 va se construire sur la commune de Sarrola Carcopino aux portes de la ville. Le projet qui a provoqué la polémique, comprend également des logements et des services.

44 000 m2 de zone commerciale

Pelleteuses, dameuses et autres machines ont commencé leur ballet. Le conseil d'Etat a tranché avant l'été mettant un terme à 2 ans de batailles  administratives avec la chambre des métiers, et l'ancienne majorité de la Communauté d'agglomération du pays ajaccien. Il y a aura bien à Sarrola  Carcopino un hypermarché avec galerie marchande et de nombreux autres commerces en plus des 926 logements, bureaux et autres équipements déjà livrés ou en construction.



Une zone d'habitation.

L'apport de population provoqué par les nouveaux logements, quelque 3000 personnes ne pouvait que s'accompagner de la venue de nouveaux services, une garderie, une école mais aussi  beaucoup de commerces. Quand Sarrola Carcopina change de division. Avec ce chantier sa population va  tripler, actant définitivement le transfert de la zone d'influence de la commune, du vieux village à la vallée de la Gravona. La municipalité l'a bien compris et entend bien tirer partie du positionnement géographique stratégique de son territoire.

Forcement  un tel projet ne va pas sans réaction car le centre ville d'Ajaccio, déjà victime des problèmes de circulations et du manque de parking devrait bien pâtir de cette nouvelle zone. 



Le reportage  de Pauline Lavoix et Stephane Agostini, sur un montage de Pierre-Marie de la Foata.

durée de la vidéo: 05 min 22


Nathalie Charmillon

Infirmière



Patrick Rocca

Promoteur immobilier



Rita Beveraggi

Commerçante



Lilia Toreau

Styliste



Alexandre Sarrola

Maire de Sarrola-Carcopino



Jean-Louis Toreau

Retraité
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité