Cet article date de plus de 6 ans

Assises des Bouches-du-Rhône : la demande d’audition d’un témoin surprise provoque un incident d’audience

Au quatrième jour d'audience devant la cour d’assises des Bouches-du-Rhône, les avocats de Jean-François Federici, l’un des accusés en fuite ont demandé la citation d’un témoin surprise. Cette demande a provoqué un incident d’audience.
Quatrième jour d'audience aux assises des Bouches-du-Rhône.
Quatrième jour d'audience aux assises des Bouches-du-Rhône. © France 3 Corse ViaStella
Le procès de Jean-Fleur Costa, Pierre Federici et Jean-François Federici (en fuite) pour le double homicide d'Antoine et Jean-Baptiste Mattei, tués par balles à Corscia (Haute-Corse), en février 2011, se poursuit devant la cour d'assises d'Aix-en-Provence.

Cette quatrième journée d’audience a été marquée par la demande de citation d’un témoin surprise par les avocats de Jean-François Federici, l’un des accusés en fuite. Ce témoin, Jean-Paul Sarocchi, se présente comme un ancien policier. Les avocats avaient demandé à ce qu'il se présente vendredi mais l’avocat général a demandé le rejet de ce témoignage. Le président de la cour a donc décidé de réserver sa décision. L’avocate de Jean-François Federici s’est donc emportée et a reproché au président de faire « preuve de mépris à l’égard de la défense » depuis le début du procès. 

Hier les avocats de Jean-François Federici espéraient affaiblir ou démonter complètement un élément capital de  l’accusation : l’ADN. Cependant, l’expert qui avait été malmené par les avocats de la défense s’est ressaisi et a maintenu ses conclusions.


Audition des témoins

Toute la matinée, la cour a auditionné des témoins qui sont aussi des alibis de Jean-Fleur Costa. Parmi eux, son oncle, qui confirme lui avoir demandé d’aller chercher des chiens, mais aussi la gérante d’une station service de Ponte-Leccia. Cette dernière assure que Jean-Fleur Costa est venu faire le plein chez elle au moment de l’assassinat. Ces témoins ont maintenu leurs versions malgré les questions répétées de l’avocat général.

La compagne de Jean-Fleur Costa, nièce par alliance des Mattei, a également témoigné ce matin. Elle a affirmé être persuadée de l’innocence de son compagnon.

Du côté des parties civiles, le père de Jean-Baptiste Mattei s'est exprimé par visio-conférence. Il a confié que, selon lui, son fils "avait été tué par erreur".

Compte-rendu d'audience : Anne-Marie Leccia, Philippe Villaret

durée de la vidéo: 01 min 30
Assises d'Aix : compte rendu de la quatrième journée d'audience


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice banditisme assises