Cet article date de plus de 6 ans

Trafic de stupéfiants : interpellations sur le tarmac de l'aéroport d'Ajaccio

Cinq personnes ont été interpellées à l'aéroport d'Ajaccio et sur le continent dans le cadre d'une enquête sur un trafic de stupéfiants entre les Pays-Bas et la Corse, a-t-on appris vendredi de source judiciaire
ILLUSTRATION - Une voiture de police devant l'entrée du commissariat d'Ajaccio (Corse-du-Sud)
ILLUSTRATION - Une voiture de police devant l'entrée du commissariat d'Ajaccio (Corse-du-Sud) © FTVIASTELLA
Ces interpellations se sont déroulées ces derniers 48 heures. Deux hommes ont d'abord été interpellés et placés en garde-à-vue mercredi à leur descente d'avion. Ils sont soupçonnés de faire partie d'un réseau de trafic de drogue entre les Pays-Bas et la Corse.

Aucune drogue n'a été saisie à Ajaccio, mais cinq kilos d'héroïne et de cocaïne ont été trouvés dans une voiture sur le port de Marseille. Le conducteur, interpellé en flagrant délit, a été aussitôt placé en garde à vue.

Connues pour des faits similaires, ces trois personnes avaient déjà été arrêtées. C'est à partir d'informations recueillies lors d'écoutes téléphoniques que les enquêteurs ont pu intercepter la marchandise à Marseille et procéder aux interpellations.

Au total, cinq personnes ont été placées en garde à vue dans ce dossier. Elles devraient être présentées durant le week-end à un juge d'instruction.

Reportage de Marie-Françoise Stéfani, Djamel Mouaki, Véronique Buresi
durée de la vidéo: 01 min 24
Corse: cinq kilos de cocaïne et héroïne saisis

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
enquêtes police trafic