Charlie Hebdo : la méthode "Tozzi" pour expliquer l'inexplicable aux enfants

Publié le Mis à jour le
Écrit par Grégoire Bézie .

Après les attentats qui ont visé Charlie-Hebdo et une épicerie juive à Paris, la question de la laïcité se réinvite à l'école. Selon la méthode "Tozzi", le dialogue s'ouvre sous forme de jeu de rôles, une expérience menée dans une école primaire de Biguglia, en Haute-Corse.

La ministre de l'Education nationale Najat Vallaud-Belkacem souhaite que la notion de la citoyenneté soit plus que jamais développée dans les classes, et ce dès le plus jeune âge. La minute de silence organisée dans les établissements au lendemain de l'attaque du 7 janvier contre Charlie Hebdo a parfois été émaillée d'incidents.



"Les incidents ont révélé la vulnérabilité des enseignants pas suffisamment préparés et formés", a dit Mme Vallaud-Belkacem. Un plan "exceptionnel" sera déployé pour former, d'ici à juillet, "mille premiers formateurs aguerris" à "la laïcité et à l'enseignement moral et civique".



Très bien, répondent les syndicats d'enseignants, mais comment dialoguer efficacement avec les enfants ? Un élément de réponse se trouve peut-être dans une expérience menée dans une école primaire de Biguglia, en Haute-Corse.



La directrice a introduit la philosophie dans des classes de CM1, selon la méthode "Tozzi", du nom de son créateur, Michel Tozzi, professeur émérite des universités en sciences de l’éducation à l’université Montpellier 3.



Des rôles sont attribués aux élèves participants, comme l'explique le site éducatif vousnousils : un président de séance distribue la parole, un secrétaire prend en note les arguments du débat, un reformulateur, des philosophes, et deux observateurs chargés de vérifier que chacun remplit son rôle complètent le jeu. Ces rôles peuvent changer au cours de l’atelier, pour permettre à chacun de prendre la parole.



Cette méthode intéresse déjà beaucoup l'Unesco. Elle pourrait demain avoir toute l'attention de la ministre de l'Education.



Reportage de Pierre Nicolas, Guillaume Leonetti, Joseph Ienco

Sylvie Desmet-Poli, directrice de l'école Toussaint Massoni (Biguglia); Pierre-Louis Cacciaguerra, inspecteur de l'Education nationale

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité