La réplique de François Tatti qui ne veut pas assumer la rupture à Bastia

Publié le Mis à jour le

Le président de la Communauté d'Agglomération de Bastia a laissé réagir son mouvement. C'est au cours d'une conférence de presse toute particulière que le MCD, a fait part de son incompréhension en se bornant à la lecture d'un communiqué. Un chjami è rispondi où personne ne veut assumer la rupture. 

Pour ne pas apparaître isolé, François Tatti a mobilisé son parti. Le MCD s'est reuni à Bastia à 13h ce mardi pour répondre au communiqué des autres courants de l'union municipale

Une communication très encadrée, c'est Jean-Marc Venturi assis au côté de François Tatti, resté silencieux, qui a lu un texte qui fait part notamment de "la stupeur du MCD" après la lecture du communiqué de Gilles Simeoni, Jean-Louis Milani et Emmanuelle de Gentili.

"Le positionnement de gauche de François Tatti et du MCD est connu et accepté de tous (...) il fait partie de la majorité à la CTC comme conseiller territorial et jusqu'à présent cela n'a gêné personne" précise le communiqué. 

Le mouvement explique qu'il a été demandé à Marie-Claire Poggi nouvelle élue de Bastia 3 "de s'absetnir à l'élection du président du Conseil Départemental et de siéger en qualité de non-inscrit". 

Evoquant une "rupture sans motifs politiques réels et sérieux" qui créerait une "grande désillusion", le MCD conclut en affirmant qu'il "appartient au maire de Bastia de prendre ses responsabilités pour sortir de l'impasse". 

Dans un chjami è rispondi bien de chez nous ni les Tatistes ni le reste de l'Union ne veut assumer publiquement la responsabilité d'une rupture pourtant annoncée de longue date. 

>> Lire le communiqué du MCD et voir la VIDEO 

MCD

durée de la vidéo: 04 min 58
Conférence MCD