Ajaccio : un tableau de Claude Monet exposé au musée Fesch

Pour les 150 ans de la naissance de l'impressionnisme, le musée d'Orsay va prêter 178 œuvres à une trentaine de musées provinciaux. Ainsi, le Palais Fesch d'Ajaccio exposera le bassin aux nymphéas, harmonie rose, de Claude Monet. Les visiteurs pourront découvrir cette huile sur toile de 1900 et participer à un programme d'animations concoctées pour l'occasion.

Du 2 mars au 3 juin prochains, au musée des beaux-arts d’Ajaccio, les visiteurs pourront découvrir un chef d’œuvre de Claude Monet. Un prêt exceptionnel du Musée d’Orsay dans le cadre d’un événement national : la commémoration des 150 ans de l’impressionnisme.
Parmi les 178 tableaux proposés par le président du musée parisien, le choix de Philippe Costamagna, s’est porté sur une des emblématiques huiles sur toile du peintre, datant de 1900, le début du cycle des nymphéas.

« Comme c’est la première fois qu’un tableau impressionniste arrive en Corse, il fallait que ce soit une œuvre emblématique et qui soit d’accès facile à l’ensemble de la population insulaire. On a choisi le pont des nymphéas, harmonie rose, qui est un des tableaux les plus célèbres du musée », explique le directeur du Palais Fesch, musée des Beaux-Arts d’Ajaccio.

Sensibiliser les citoyens à la culture

Comme si un tableau de Monet ne suffisait pas, le directeur du musée Fesch à décider de l’associer à une création plus contemporaine : en construction, c’est son titre, de Fabrice Hyber, un artiste plasticien s’inspirant aussi de la nature.

Un travail en regard du défi climatique sur lequel le public aura la possibilité de participer. « Ça va permettre un partage au plus grand nombre de ces chefs d’œuvre qui n’ont pas la possibilité de les admirer. L’enjeu, c’est que ça va recentrer notre rôle de valorisation et d’aide et de médiation auprès du citoyen afin de les sensibiliser à la culture, de leur ouvrir l’esprit et de les éclairer tels les beaux tableaux des impressionnistes", sourit Marie-Laure Mattei Mosconi, directrice du patrimoine de la ville d'Ajaccio.

Des ateliers et des conférences seront organisés sur la représentation de la nature, le paysage ou la technique impressionniste. L’occasion d’ouvrir le regard des visiteurs à d’autres sensibilités que celle des peintres corses ou des primitifs italiens.