Alain Orsoni démissionne du conseil d’administration de la Ligue de Football Professionnel

Suite aux incidents qui ont entaché la rencontre ACA/Le Havre vendredi dernier et le traitement médiatique qui s’en est suivi, Alain Orsoni, Vice-président de l'AC Ajaccio, a annoncé démissionner du conseil d’administration de la Ligue de Football Professionnel ce lundi.

ARCHIVES - Le vice-président de l’ACA, Alain Orsoni
ARCHIVES - Le vice-président de l’ACA, Alain Orsoni © luccioni / MAXPPP
Alain Orsoni, Vice-président de l’AC Ajaccio, a annoncé dans un communiqué démissionner du conseil d’administration de la Ligue de Football Professionnel (LFP) ce lundi. « J’ai l’intime conviction que nous sommes victimes d’un lynchage médiatique mais aussi d’une suspicion permanente relative à ce fameux contexte corse si profondément et si injustement ancré dans les esprits », précise-t-il.

Si Alain Orsoni estime que les règles ont toutes été respectées afin que le match de play-off entre l’ACA et Le Havre puisse être joué, il déplore « les réactions, avant même vérifications, les incidents soi-disant très grave alors que comparativement ils étaient bénins. »

Annonce d'Alain Orsoni, hier, dimanche à la fin du match de play off  :



« Ostracisme »


Le Vice-président du club de football ajaccien revient également sur l’arbitrage lors du match dimanche, remporté par l'AC Ajaccio. Selon lui, ce dernier a été « mené comme une opération en service commandé avec pour but de tout faire pour pénaliser mon club. »

Des faits qui, pour Alain Orsoni, « confirment que nous sommes victimes d’un traitement qui confine à l’ostracisme. » Initialement prévu vendredi dernier, le match de play-off où devaient s’affronter les équipes de l’ACA et du Havre a été annulé. À l’arrivée des joueurs normands, leur car a été la cible de jets de projectiles de la part de quelques supporters acéistes ainsi que d’insultes racistes. Le match avait alors été reporté à dimanche.



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football sport ac ajaccio
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter