Alata : 20 hectares brûlés dans l'incendie au col de Carbinica

Ce dimanche, un incendie s'est déclaré en début d'après-midi au col de Carbinica, sur la commune d'Alata. D'importants moyens ont été déployés pour maîtriser le sinistre qui a parcouru une vingtaine d'hectares. Deux Canadair sont arrivés en renfort du continent.

L'alerte a été donnée peu avant 13 heures. Ce dimanche, un incendie s'est déclaré sur la commune d'Alata, au col de Carbinica. 

Ce lundi 11 octobre à 8h, l'incendie est en passe d'être déclaré éteint, selon le Sdis 2A, qui précise qu'une dernière reconnaissance doit avoir lieu dans la matinée. On estime pour l'heure le bilan à 20 hectares brûlés.

D'importants moyens terrestres et aériens

Sur place, de très nombreux moyens ont té engagés, avec la présence de 70 hommes et 18 engins.

En plus des pompiers d'Ajaccio, Casaglione, Vero, Pastricciola, Pietrosella, Ocana et Piana, un hélicoptère bombardier d'eau a effectué des largages et une section d'intervention de la sécurité civile de Corte est venue en renfort. Vers 17h45, dimanche, deux Canadair sont arrivés en provenance du continent. 

Les pompiers ont également dû protéger trois habitations, sans avoir besoin d'en évacuer les occupants. La progression du feu dans leur direction a été stoppée et aucun blessé n'est à déplorer. 

Selon nos informations, un écobuage serait à l'origine de l'incendie.

Sécuriser les lisières

Une fois le feu fixé, les pompiers indiquent qu'il leur restera "beaucoup de travail au sol pour sécuriser les lisières et éviter toute reprise, en prévision d'un coup de vent annoncé dans la nuit."

Un hélicoptère bienvenu

Les pompiers soulignent l'importance qu'a eu l'intervention de l'hélicoptère bombardier d'eau du SDIS 2A dans la lutte contre cet incendie. Jusqu'à présent, l'appareil était loué entre le 15 juillet et le 15 septembre et n'était plus disponible pendant l'hiver. Face à l'augmentation des risques de feux d'hiver, le forfait d'heures d'utilisation de l'hélicoptère a été étendu à l'ensemble de l'année pour la saison 2021-2022. Une requête des sapeurs pompiers approuvée par le Conseil exécutif de Corse, dont ils se félicitent : "Aujourd'hui, on voit bien que ce choix est récompensé. Ça nous a vraiment aidés à maîtriser la progression de l'incendie."

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
incendie faits divers