Alata : cinq personnes interpellées dans le cadre d'une enquête pour "association de malfaiteurs"

Lundi 4 janvier matin, trois personnes ont été interpellées par la police judiciaire à Alata selon nos informations. Deux autres individus ont été placés en garde à vue dans la soirée. Ces interpellations surviendraient dans le cadre d'une enquête pour "association de malfaiteurs".

Mardi, un homme fiché au grand banditisme a été interpellé dans la périphérie d'Ajaccio.
Mardi, un homme fiché au grand banditisme a été interpellé dans la périphérie d'Ajaccio. © BERTRAND GUAY / AFP

Selon nos informations, cinq personnes, défavorablement connues des services de police, ont été interpellées par la police judicaire, sous l'autorité de la juridiction interrégionale spécialisée de Marseille (JIRS). 

Une première opération s'est déroulée dans la matinée du 4 janvier à Alata, au niveau du rond-point d'Afa. Il s'agirait d'un flagrant délit, les suspects faisant vraisemblablement l'objet d'une filature de la part des forces de police.

Deux voitures, un scooter, des armes et un gilet pare-balles ont été saisis par les enquêteurs.

Des interpellations qui surviennent dans le cadre de l'ouverture d'un dossier visant des faits d'association de malfaiteurs par la JIRS de Marseille, il y a de cela quelques mois.

Toujours dans le cadre de cette enquête, des perquisitions ont par la suite été effectuées aux domiciles de deux nouveaux individus, à Propriano. Ceux-ci ont à leur tour été arrêtés en début de soirée.

Les cinq personnes ont toutes été placées en garde à vue. Leurs auditions, qui se déroulent au commissariat d'Ajaccio, peuvent se prolonger jusqu'au vendredi 8 janvier.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
police société sécurité justice faits divers