Allocation aux adultes handicapés, prix du gaz, recette de la baguette... Ce qui change au 1er octobre

Voici tout ce qui change au 1er octobre.

Le plafond du LEP relevé

Le plafond du Livret d'épargne populaire (LEP), réservé aux ménages les plus modestes, passe de 7.700 euros à 10.000 euros.

Depuis le 1er août, son taux d'intérêt est à 6%, contre 6,1% précédemment. N'y sont éligibles que les personnes déclarant moins de 21.393 euros de revenus pour une personne seule ou 32.818 euros pour un couple (deux parts). 9,7 millions de personnes en détiennent un, soit un peu plus de la moitié de ceux qui y ont droit.

Le relèvement du plafond à 10.000 euros devrait avant tout bénéficier à ceux ayant déjà atteint sur leur livret le plafond précédent de 7.700 euros - ou plus avec les intérêts accumulés -, soit environ un détenteur sur deux, selon les données de la Banque de France, fin 2022.

L'allocation aux adultes handicapés ne prend plus en compte les revenus du conjoint

Avec la déconjugalisation de l'Allocation aux adultes handicapés (AAH), versée à 1,29 million de personnes en 2022, les revenus du conjoint ne seront désormais plus pris en compte dans le calcul de cette allocation, une demande de longue date des associations. Cette mesure devrait bénéficier à 120.000 personnes.

Cette allocation est attribuée en vertu de conditions à la fois médicales (le taux d'incapacité) et sociales (les revenus du ménage).

Promise en 2022 par Emmanuel Macron, alors candidat à un deuxième mandat, la déconjugalisation a été adoptée par le Parlement en juillet 2022 pour une entrée en vigueur au plus tard le 1er octobre 2023, le temps de mettre en place un mécanisme qui ne fasse pas de perdants.

Moins de sel dans la baguette

Le secteur de la boulangerie s'est engagé à baisser de nouveau le seuil de sel dans le pain, de manière imperceptible : de 1,5 gramme de sel pour 100 grammes de pain courant ou traditionnel, l'objectif passe à 1,4 gramme à partir d'octobre. En France, les teneurs en sel dans les pains courants comme la baguette ont diminué de plus de 20% depuis 2015, selon le ministère de l'Agriculture.

L'avantage de manger moins salé : faire baisser la tension artérielle et le risque de maladie cardiovasculaire, d'accident vasculaire cérébral et d'infarctus du myocarde.

Livraison plus chère pour les livres commandés sur internet

Les frais de port sur les commandes de livres s'établiront à 3 euros pour toute commande inférieure à 35 euros à partir du 7 octobre.

Ce relèvement, issu d'une loi votée fin 2021, a pour but d'inciter les acheteurs à privilégier les librairies physiques pour leurs achats de livres, afin d'éviter ces frais. Au-delà de 35 euros, le coût de la livraison sera fixé à un centime d'euro.

Le géant du commerce en ligne Amazon - qui jusqu'à présent ne facturait qu'un centime la livraison des livres - a attaqué fin juin cette mesure devant le Conseil d'Etat qui ne s'est pas encore prononcé.

Les soins dentaires moins remboursés par la Sécurité sociale

Le ministère de la Santé l’avait annoncé en juin. La Sécurité sociale prend désormais en charge une part moins importante des soins dentaires.

Ils ne seront plus remboursés qu’à hauteur de 60%, contre 70% auparavant. Ce sont les complémentaires santé qui prendront en charge la différence (500 millions d'euros par an)… au prix d’une augmentation de leurs cotisations.

Le prix du gaz qui augmente

Le prix du gaz va augmenter, avec un nouveau prix moyen à 87,21 euros/MWh.

"Entre septembre et octobre 2023, la part variable hors taxes (HT) d’un consommateur type cuisson/eau chaude et chauffage augmente de 9,21 euros/MWh", indiquait début septembre la Commission de régulation de l'énergie (CRE).

Avec AFP.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Corse ViaStella
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité