Assassinat de Maxime Susini : Core in Fronte organise un débat pour dénoncer la “maffioïsation de la société corse”

Sur les murs de l'île, des graffitis en mémoire de Massimu Susini fleurissent / © Stefanu Manunta
Sur les murs de l'île, des graffitis en mémoire de Massimu Susini fleurissent / © Stefanu Manunta

Une semaine après l’assassinat de Maxime Susini à Cargèse devant sa paillote, le mouvement indépendantiste Core in Fronte appelle à un grand débat pour réunir tous les acteurs de la société Corse et échanger sur les "groupes mafieux qui se permettent de tuer et de faire la loi."
 

Par MV / F3 Via Stella

Core in Fronte a laissé passer les obsèques de l’un de ses militants avant d’appeler à l’organisation d’un vaste débat pour se lever contre la "maffioïsation de la société corse".

Le mouvement indépendantiste donne rendez-vous au monde politique, associatif et culturel le dimanche 29 septembre à 15 heures, sur le parvis de l’université de Corse à Corte.
 

Au-delà de cet appel au rassemblement, les réactions politiques se sont multipliées depuis l’assassinat du militant nationaliste.
 
 

Plus d'un millier de personnes aux obsèques


Plus de mille personnes ont assisté aux obsèques de Maxime Susini, lundi 16 septembre, à Cargèse. Le militant nationaliste de 36 ans a été victime d’un homicide volontaire par arme à feu devant sa paillote située plage de Peru à Cargèse jeudi 12 septembre dernier.
 
Un appel à témoins a été lancé par les gendarmes de la section de recherches de Corse pour rechercher des témoins ou des indices susceptibles de faire progresser les investigations et d’identifier le ou les auteurs.

Sur le même sujet

Municipales 2020 : Entretien avec Paul-Félix Benedetti, chef de file de Core in Fronte

Les + Lus