Assemblée de Corse : l’esquisse d’une compagnie maritime régionale votée

À l'avenir, les transports maritimes en Corse pourraient s'organiser autour d'une Semop, société d'économie mixte, soit un partenariat public/privé, piloté par la Collectivité de Corse. / © Lionel Luciani / FTVIASTELLA
À l'avenir, les transports maritimes en Corse pourraient s'organiser autour d'une Semop, société d'économie mixte, soit un partenariat public/privé, piloté par la Collectivité de Corse. / © Lionel Luciani / FTVIASTELLA

À l'avenir, les transports maritimes en Corse pourraient s'organiser autour d'une Semop, société d'économie mixte, soit un partenariat public/privé, piloté par la Collectivité de Corse. Ce rapport de l'exécutif a été adopté vendredi 29 novembre à l'assemblée de Corse.

Par France 3 Corse ViaStella

C’est la seconde fois en trois ans que la majorité territoriale vote, vendredi 29 novembre, dans l’émotion, ce qui est présenté comme l’esquisse d’une compagnie régionale maritime

En 2016, le projet était d’avoir une société d’exploitation et une société d’investissement. L’investissement attendra et l’opposition ironise : « Le document qui nous est présenté n’a plus rien à voir avec celui de 2016, n’a plus rien à voir avec la construction d’une compagnie maritime territoriale puisque nous ne serions pas ni propriétaires des bateaux, ni les employeurs des marins. On est dans une simple communication et on veut laisser croire que la majorité territoriale est toujours dans le droit fil de ce qu’elle avait annoncé précédemment », estime Jean-Charles Orsucci, président du groupe territorial Andà per Dumane. 


Entretien avec Vanina Borromei, présidente de l'office des transports
Entretien avec Vanina Borromei, présidente de l'office des transports de la Corse
Intervenants - Vanina Borromei, présidente de l'office des transports de la Corse. Equipe - Dominique Moret ; Lionel Luciani.


Mêmes propos à droite. Pour Jean-Martin Mondoloni, président du groupe territorial Per l'Avvene, la majorité territoriale commence, dans ces choix, à prendre la mesure des difficultés du quotidien tout en conservant l’enthousiasme du discours. 
 

« Le système doit changer »


Le capital de la Semop (société d’économie mixte à option prioritaire) sera détenu en majorité par la collectivité. Les autres partenaires seront les compagnies privées. 

Pourtant, le projet d’achat des navires n’est ni d’actualité, ni abandonné. « Les nationalistes qui ne sont pas des dogmatiques s’accordent à un certain nombre de réalités. Ces réalités ne sont pas toutes satisfaisantes. Le système doit changer. Maîtriser le service public, la desserte, en intervenant dans une société qui permet de le faire, c’est aussi dégager les pistes d’une amélioration du système », soutient Rosa Prosperi, conseillère territoriale Corsica Libera.

Reportage :
Assemblée de Corse : l’esquisse d’une compagnie maritime régionale votée
Intervenants - Jean-Charles Orsucci, Pdt du Groupe Territorial " Andà per Dumane " ; Jean-Martin Mondoloni, Pdt du Groupe Territorial " Per l'Avvene " ; Rosa Prosperi, Conseillère Territoriale " Corsica Libera ". Equipe - Dominique Moret ; Lionel Luciani ; Frédéric Guichard.

Seule la majorité a voté pour, l’opposition a voté contre, à l’exception de Pierre Ghjonca qui s’est abstenu. 



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus