Assemblée de Corse : le règlement de l'aide aux communes reconduit 

Jeudi, les conseillers territoriaux ont reconduit l’aide aux communes. Son montant reste comparable à celui des trois anciennes collectivités avant la fusion. Le document insiste sur l'importance de la territorialisation des investissements. 

© Dominique Moret/FTVIASTELLA
40 millions d’euros pour l’aide aux communes. Le dispositif crée au milieu des années 1990 a été maintenu, jeudi, à l’Assemblée de Corse, et l’intérieur sera favorisé. 

« On a conservé les taux d’intervention pour les communes et les intercommunalités, mais en rééquilibrant en faveur des communes de l’intérieur et de montagne », a indiqué Gilles Simeoni, président du conseil exécutif de Corse, dans l’hémicycle. 

 
Assemblée de Corse : le règlement de l'aide aux communes reconduit 


Élément majeur : la dotation quinquennale est reconduite. Dans l’assemblée, tous les groupes s’en satisfont, seuls quelques accommodements sont demandés. « Il serait bien que la collectivité établisse une sorte de document à travers lequel on pourrait lire […] les types d’aides qui peuvent être obtenues », estime François Orlandi, conseiller Territorial « Andà per dumane ». 
 

34 millions d’euros d’aide en Corse-du-Sud


Cette année, la collectivité de Corse va devoir honorer les aides accordées par les anciens départements. En Corse-du-Sud, en 2017, le montant a été multiplié par six par rapport aux autres années, soit 34 millions d’euros. 

« J’ai reçu tous les maires de Corse-du-Sud qui se sont précipités pendant l’année 2017, parce que le conseil départemental devait disparaître, pour essayer d’avoir une dernière subvention et qu’ils ne savaient pas ce que cela devait devenir », explique Pierre-Jean Luciani, conseiller Territorial « La Corse dans la République ». 

Le document sera largement adopté. 



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique assemblée de corse
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter