Territoriales - Focus sur la nouvelle collectivité territoriale unique

Près de 234.000 électeurs corses votent pour élire les conseillers de la nouvelle collectivité territoriale unique qui naîtra le 1er janvier de la fusion des trois instances
départementales et régionale. Comment va-t-elle se mettre en place ? 

Au 1er janvier 2018, les départements de Haute-Corse et de Corse-du-Sud ainsi que la collectivité territoriale fusionnent en une collectivité unique.

L’Assemblée de Corse passe de 51 à 63 conseillers territoriaux, et le conseil exécutif de 9 à 11 membres. La prime accordée à la liste arrivée en tête au second tour passe également de 9 à 11 élus.

durée de la vidéo: 01 min 09
La collectivité de Corse en chiffres


Le mandat est de six ans. Mais la première Assemblée sera élue pour une durée de trois ans et demi afin de s’aligner sur le calendrier électoral des autres régions, jusqu'en 2021, date des prochaines élections régionales.

Les compétences, les recettes, les employés des départements sont transférés tels quels.

Le budget estimé, fruit de l’addition entre trois budgets sera de 1 380 000 000 d’euros. La collectivité territoriale unique emploiera 4 500 personnes, sa dette cumulée sera de 788 millions d’euros. La capacité de désendettement est de 4,6 ans.

Cette fusion n’entraîne aucune modification dans l’organisation des services de l’État, préfecture et sous-préfectures.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
elections territoriales politique élections régionales élections assemblée de corse
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter