Ajaccio : une nouvelle version de CAPA MOVE pour fluidifier le trafic routier

Pour désengorger le trafic, une nouvelle version de l'application CAPA MOVE va être lancée.
Pour désengorger le trafic, une nouvelle version de l'application CAPA MOVE va être lancée.

La zone couverte par CAPA MOVE va être élargie. Des caméras permettront aux automobilistes d’évaluer le trafic en temps réel. L’application doit faciliter les déplacements en voiture et identifier les points noirs du trafic.
 

Par P.S.

Censée désengorger la ville, la rocade est l’un des points noirs de la circulation à Ajaccio.
Ajaccio : une nouvelle version de l'application CAPA MOVE pour fluidifier le trafic routier
Intervenants - Automobilistes ajacciens // Laurent Marcangeli, maire d'Ajaccio // Marie Antoinette Santoni Brunelli vice-présidente de la CAPA, en charge du numérique. Equipe - Stella Rossi, Stéphane Agostini

Dès le mois prochain, des travaux doivent débuter sur cet axe qui dépend de la Collectivité de Corse. Le chantier devrait durer deux ans. Une urbanisation et deux voies de bus devraient s'ajouter au paysage. Plus largement, c'est toute la mobilité de la ville d'Ajaccio qui est en mutation. Récemment des zones 30 et des ralentisseurs ont fleuri sur la commune : « Il y a des personnes qui ont des vitesses excessives voire folles parfois dans des quartiers fréquentés par des enfants ou des personnes à mobilité réduite. Donc j’ai pris la décision de sécuriser un certain nombre d’axes stratégiques », explique Laurent Marcangeli, maire d'Ajaccio.

Afin de faciliter les déplacements la communauté d'agglomération du pays ajaccien lance une nouvelle version plus performante et élargie de son application CAPA MOVE.

« Les capteurs que nous avons installés s’étendent sur le territoire. Nous les avons pratiquement triplés. Nous avons installé des caméras sur les mêmes piliers que les caméras de surveillance mises en place par la ville d’Ajaccio, qui permettent aussi aux gens de visualiser les nœuds et les embouteillages », précise Marie Antoinette Santoni Brunelli, vice-présidente de la CAPA, en charge du numérique.

A terme, cette application disponible sur toutes les plateformes de téléchargement doit aussi permettre de comprendre les problématiques et d'agir pour améliorer la circulation.

 

Sur le même sujet

Guerre administrative autour de l'extension du lycée maritime

Les + Lus