• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

9 septembre 1943, jour de la Libération d’Ajaccio

Les commémorations du 75e anniversaire de la Libération de la Corse se déroulent dans l’île. Le 9 septembre 1943, la ville d’Ajaccio est la première ville à être libérée par la Résistance. Explications. 

Par France 3 Corse ViaStella

Le 9 octobre 1943, le général De Gaulle est à Ajaccio pour proclamer la Libération de la Corse. Il y prononce ces mots : « La Corse a la fortune et l'honneur d'être le premier morceau libéré de la France ». 

Pourtant, c'est un mois avant, à l'annonce de la capitulation de l'Italie fasciste, que les Corses entament leur marche vers la liberté. Ils se soulèvent et obtiennent le 9 septembre la Libération d'Ajaccio. 

Les combats se poursuivent durant un mois, car le reste de l'île est toujours sous occupation allemande. La Résistance est épaulée par le général Giraud, co-président du comité national de Libération de la France. 

 
9 septembre 1943, jour de la Libération d’Ajaccio
Equipe - Stella Rossi ; Rosanne Morere-Cesari
 

Bataille de Teghime​​​​​​​​​​​​​​

 

Les violences cessent le 4 octobre 1943, après la bataille de Teghime, Bastia se soustrait aux mains de l'ennemi. Le lendemain, l'île devient officiellement le premier territoire français libéré grâce à l'insurrection de la population, soutenue par les soldats italiens opposés aux nazis, le bataillon de choc et les goumiers marocains. 

Une victoire sans interventions des forces anglo-américaines. Il faudra attendre le 6 juin 1944 pour que les alliés débarquent en Normandie. Au total 12 000 Corses ont pris part aux combats, des centaines n’y ont pas survécu. 

L’épisode est resté dans l'ombre durant des décennies. Ce n'est que dans les années 2000 que ce pan fondamental de l'histoire de la Corse sera enfin reconnu dans les manuels scolaires.  



 

Sur le même sujet

Ajaccio : reconstitution de la bataille d'Austerlitz au Casone

Les + Lus